PlayStation Plus League: Un partenariat avec ESL

Cela fait un petit moment maintenant que Sony a pris l’industrie des jeux par surprise en révélant la création de la PlayStation Plus League. Annoncé à la perspective de la Paris Games Week 2015, il offre la possibilité aux abonnés PlayStation Plus la chance de gagner de l’argent sur des compétitions multijoueur.

La plate-forme a reçu un coup de pouce quand il a été annoncé qu’ESL était rentrer dans la course afin d’alimenter l’aspect de jeu compétitif. Les systèmes de jeu ESL et la technologie sont désormais intégrés dans la nouvelle fonctionnalité des tournois. Ce qui permettant à des millions d’utilisateurs de PS4 de participer aux tournois organisés par l’ESL. Une fois pleinement installé, le partenariat promet de mettre les bases de l’eSport en contact avec les superstars.

La ligue est basée en France et tous les prix sont en euros. En effet, la Paris Games Week continue d’être le plus grand événement du calendrier de la PlayStation Plus League, et 2017 n’a pas été radin avec des cagnottes allant jusqu’à 20 000 € de prix offerts aux gagnants.

Conquérir plus de personnes

Contrairement à de nombreuses ligues eSport, il n’y pas uniquement de grosses récompenses à gagner. Les tournois sont joués pour 10 €, mais la majorité des tournois vous font gagner environ 40 €. C’est est une ligue eSports qui mise avant tout sur l’amateurisme. En effet, PlayStation a tenu des tournois qui récompensaient les gagnants avec du hardware.

Le succès continu de la PlayStation Plus League a eu un effet attendu sur le nombre d’abonnés PlayStation Plus. En 2015 le nombre d’abonnés est passé de 20,8 millions à 26,4 millions en 2016, soit une augmentation de 27% par rapport à l’année précédente. En plus de l’eSport , le PlayStation Plus permet à ses abonnés de jouer gratuitement chaque mois à des plusieurs titres, une fonctionnalité qui s’est révélée être un énorme succès.

La PS4 est sans conteste la première console de jeux vidéos au monde, avec environ plus de 50 millions d’unités vendues dans le monde. L’intérêt de Sony pour l’eSport n’est pas surprenant compte tenu de la croissance continue de l’industrie. Avec le partenariat d’ESL florissant, la question à savoir est: comment Sony compte t’il accroître sa participation dans le marché florissant de l’eSport.

L’eSport: un secteur en plein essor

Il n’y a pas seulement les grandes entreprises qui s’intéressent au marché de l’eSport. Un grand nombre de marques se sont affrontées ces dernières années pour prendre leur place dans le business de l’eSport. Newzoo a estimé à 350 millions de dollars le montant de l’investissement dans ce marché, en comptant le sponsoring, les droits médias et la publicité. Ils prévoient ainsi d’injecter 1,22 milliard de dollars d’ici 2020 . Coca-Cola a mis son nom au tournoi de League of Legends. Audi a parrainé une grosse émission de médias sociaux en direct, enfin Betway Esports étaient les sponsors du tournoi « ESL One Cologne 2017 ». Vodafone, Visa et Monster Energy sont des sponsors actifs de team compétitifs. Ce ne sont pas des marques de technologie de niche qui se disputent l’attention parmi une armée de convertis, ce sont des grands noms de l’industrie qui réclament d’être associés à l’un des marchés les plus émergentes.

Les instances dirigeantes de l’eSport, y compris l’ESL, sont de plus en plus désireuses de pouvoir classer l’eSport comme un sport à part entière. Reste à voir si cette ambition est capable d’être réalisée, le DOSB ayant rejeté sa candidature pour être officiellement reconnue comme sport l’année dernière.

Bien sûr, cela n’a pas découragé les marchés du jeu d’argent et des partis sportifs à s’engager eux aussi dans la course de l’eSport. Les adeptes peuvent paris sur leurs joueurs pro favoris dans les plus grands tournois. Les parieurs eSports ont misé autour de 550 millions de dollars sur les marchés des paris sportifs en 2016, un chiffre qui devrait atteindre 1,81 milliard de dollars en 2020.

Quel est la prochaine étape pour le PlayStation Plus League?

La performance de la PlayStation Plus League a sans aucun doute eu une influence significative sur le rapport de mars de Newzoo, qui a détaillé les performances et le potentiel du marché des jeux en 2016 et au-delà. Le rapport prévoyait une énorme croissance potentielle pour le marché de l’eSport, avec seulement 25% de tous les joueurs de console s’identifiant comme des amateurs de jeux compétitifs, un pourcentage qui devrait grimper dans les mois et les années à venir. Alors que le partenariat entre l’ESL et PS4 commence à s’établir et que le sport électronique continue d’être rendu plus accessible aux joueurs du quotidien, attendez-vous à ce que cette projection se concrétise réellement.

Il ne fait aucun doute qu’avec cette puissance combinée, le PlayStation Plus League continuera de montrer la voie en matière d’eSport pour les gamers amateur de compétition. Les rumeurs circulent que la plate-forme va embrasser l’importance croissante de bitcoin, et ces potentiels changements représentent une volonté de se plier aux besoins de l’industrie de l’eSport. Avec une multitude de titres exclusifs en préparation, c’est une période passionnante pour les joueurs PS4.

 

 

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire