Assassin’s Creed Odyssey : le renouveau de la saga ?

Zoom sur la franchise à succès d'Ubisoft

Spartiate contre bandit
1

Assassin’s Creed Odyssey fait parler de lui. Après le succès d’Origins, il semblerait que les deux derniers opus marquent le retour aux heures glorieuses des Assassins. La saga fait sa rentrée avec les mécaniques phare des jeux de la série et l’arrivée de nouveautés inédites.


Un jeu vidéo au scénario titanesque

Ce nouvel opus, dédié à la Grèce Antique est en référence direct avec l’œuvre majeure d’Homère, L’Odyssée, offre un univers cyclopéen. Le scénario, à l’instar de l’épisode Homérique, regorge d’une densité narrative appréciable qui nous permet une immersion totale.

Contexte historique

La saga des Assassins a pour habitude de nous faire voyager dans le temps. C’est avec Altaïr, ancêtre de Desmond Miles, que nous revivions l’époque des croisades dans le premier volet de la série à succès. Et chaque épisode possède sa propre identité temporelle, jonglant entre le présent et un passé toujours différent.
Assassin’s Creed Origins nous emmenait dans l’Égypte Ptolémaïque, au lendemain de la conquête du pays par Alexandre le Grand. Ce même Alexandre qui tenait à faire fusionner les cultures Grecque et Orientale. Peut-être Ubisoft nous tendait-il un indice sur le thème de leur prochain opus ? Le lien peut paraître ténu, mais il est bien là.

Statue et vue sur mer dans Assassin's Creed Odyssey
Statue et vue sur mer

 

L’histoire prend donc place en Grèce, en pleine guerre du Péloponnèse, au tout début de celle-ci, en 431 avant J.C. Deux systèmes hégémoniques règnent alors en maître : Athènes, et sa ligue de Délos face à Sparte et sa ligue du Péloponnèse. Rappelons que le Vème siècle avant J.C est pour la Grèce un temps de guerre continuelle et la guerre du Péloponnèse marque la dernière d’une longue série aux rares trêves. Pour ces raisons, notre héros pourra prendre parti au conflit, via des batailles de conquêtes, en faveur de Sparte ou d’Athènes.

Dans ce contexte très tendu, les différents protagonistes ont dû, pendant toutes ces années, s’armer pour lutter. Quand Athènes mise sur ses trières et privilégie une stratégie navale, Spartes se cantonne aux traditionnelles tactiques hoplitiques. Ces particularités militaires sont mise en avant dans Assassin’s Creed Odyssey, et nous permettent aussi bien de lutter sur terre que sur mer. Dans ce contexte historiquement riche, Ubisoft nous offre un scénario digne d’une épopée.

La place de la femme dans Assassin’s Creed Odyssey

Tournons-nous vers le jeu à proprement parler. Il n’y a pas de quoi nous ennuyer et nous sommes bien loin de la petite promenade tranquille dans le monde merveilleux de l’Attique.
Avant tout, précisons un peu les choses. Dès le début du jeu nous sommes soumis à un premier choix : Incarner une femme ou un homme dans cette aventure. Ceci n’est pas sans nous rappeler les jumeaux Frye dans Assassin’s Creed Syndicate, à cela près qu’ici nous ne pouvons pas alterner les personnages en cours de partie. Un choix définitif donc. L’arc narratif n’en sera pas grandement différent, vous serez toujours un(e) misthios – mercenaire.

Mentionnons que la femme Athénienne dans la Grèce Antique était une génitrice, éternellement mineure et sous la dépendance d’un maître. Les filles Spartiates possédaient, elles, une plus grande liberté. Elles étaient élevées comme les garçons et subissaient les mêmes entraînements physiques. Les Spartiates ont beau leur laisser plus de liberté il n’y a pas de femmes guerrières, mise à part quelques cas exceptionnels. Nous sommes bien loin de cette vérité historique et Ubisoft montre là un rapprochement non dissimulé avec les mythiques amazones. On les retrouve d’ailleurs dans le jeu comme chasseresses au service d’Artémis et elles sont, en vérité, assez redoutables !

Vue de l'île de Nisyros dans Assassin's Creed Odyssey
Vue de l’île de Nisyros

Les 3 piliers scénaristiques

Le scénario d’Assassin’s Creed Odyssey se découpe donc en trois parties :

  • L’Odyssée
    Tout comme Ulysse, vous voilà parti à bord de votre navire à travers les flots. Votre Odyssée vous mène dans toute la Grèce à la recherche de votre passé.
  • Le Culte de Cosmos
    Une société secrète composée de divers membres disséminés dans toute la Grèce. Avec un système hiérarchique complexe composé d’adeptes et de sages, c’est une organisation tentaculaire qui semble liée à la famille du héros.
  • La 1ère civilisation
    Que serait un Assassin’s Creed sans nos chers Isu ? Notre misthios possédant un artefact de la première civilisation – Rien que ça ! – découvre au fil de l’intrigue les capacités grandissantes de celui-ci.

Vous l’aurez compris Ubisoft nous propose un scénario aussi dense que les mystères qui entourent la Grèce Antique. Et ce fourmillement de quêtes aux références plus ou moins historiques prend place dans un décor où l’esthétisme est roi.

 

Une esthétique renversante pour le nouveau Assassin’s Creed

Avec la Grèce Antique, le challenge était conséquent. Elle dévoile des poètes et des dramaturges de renom, des sculpteurs qui révolutionnent leurs techniques… L’art du beau règne en maître partout dans le berceau du monde moderne. Assassin’s Creed Odyssey, fidèle à son modèle, se montre sous ses plus beaux atours.

Temple dans Assassin's Creed Odyssey
Temple dans Assassin’s Creed Odyssey

Une architecture minutieusement travaillée

Baladons-nous en Attique. Ubisoft Québec à fait fort, très fort. Nuls doutes que les historiens n’ont pas chômés. D’innombrables exemples d’architectures recrées honorablement et ce marbre à perte de vue… L’architecture d’urbanisation de cette époque voue aux ornements et aux styles décoratifs un culte sans bornes. Tout y est, les chapiteaux ioniques, les autels ainsi que l’ensemble de la statuaire classique dignement représenté par Phidias. Ainsi de nombreuses représentations des dieux et déesses de la Grèce antique marque leur omniprésence dans la vie quotidienne des citoyens.

Ubisoft n’a de cesse de nous faire visiter les lieux historiques à travers le monde. Dans le premier Assassin’s Creed, Desmond Miles visite Jérusalem. Les joueurs peuvent alors déambuler dans la mosquée d’al-Aqsa et le dôme du Rocher, ensemble de bâtiments religieux qui se placent comme le troisième lieu saint de l’Islam. Dans Syndicate c’est au tour de Buckingham Palace de trouver sa réplique virtuelle. La Cathédrale Notre-Dame de Paris, reproduite à l’échelle 1/1 dans Unity, prouve la capacité de la firme à déployer encore et toujours son génie créatif. En d’autres termes, tout est mis en œuvre pour permettre au joueur d’évoluer dans un monde le plus réel possible.

La dimension temporelle

Et cette notion de réalité ne cesse de prendre de l’envergure. Les années défilant, les techniques à la disposition des créatifs sont de plus en plus performantes. Initiés avec Origins, la dissociation jour/nuit diversifie les actions liées au gameplay. L’IA des PNJ ( personnage non jouable) permet une meilleure immersion. Il est bien plus difficile, par exemple, de se faire repérer la nuit aux abords des camps. Les tâches dévolues aux PNJ se différencient le jour de la nuit. Au milieu du jour les soldats mangent, discutent ou s’entraînent, ils ont leur arme au poing et leur vigilance est accrue. La nuit ils dorment paisiblement en ayant pris soin de ranger au préalable leurs armes sur l’établi.

Tir de flèche enflammée dans Assassin's Creed Odyssey
Tir de flèche enflammée

 

La mise en place de cette temporalité nous permet de réfléchir à nos stratégies offensives : ne vaut-il pas mieux profiter de l’obscurité pour mettre à profit vos talents d’assassins ? Ou préférez-vous le scandale d’une attaque à la vue de tous ? Tempérons tout de même ce point car si dans la théorie l’IA permet un rendu plus réel du jeu, ses déficiences tendent au contraire à saboter le réalisme du jeu. Et sur ce sujet, de nombreux points restent encore à travailler.

La météo au service du gameplay

La météorologie vient aussi rajouter son grain de sel. Même si les averses sur terre ne sont pas vraiment convaincantes, les tempêtes en mer, elles, sont réellement intéressantes. L’immersion est totale, et en pleine mer, nous voilà au creux de la vague, deux murs d’eau nous entourant de chaque côté. Il y a de quoi donner le mal de mer ! Origins nous sidérait déjà avec les impressionnantes tempêtes de sable qui occultaient tout ou presque de notre vision. Elles nous dérobaient à la vue de nos poursuivants et nous permettaient de fuir ou d’attaquer en toute discrétion.

Navire par mer agitée dans Assassin's Creed Odyssey
Navire par mer agitée dans Assassin’s Creed Odyssey

 

L’expérience de jeu est littéralement transcendée par une qualité graphique remarquable. Ubisoft ne s’arrête pas là et mise sur les musiques pour peaufiner son œuvre.

 

Un jeu tout en musique !

C’est à Joe Herson et Alexis Smith que fut confiée la réalisation de la bande-son d’Assassin’s Creed Odyssey. Duo notamment remarqué sur Horizon Zero Down, l’exclusivité PS4. Ils nous proposent une bande-son épique et dynamique qui pimente agréablement notre Odyssée. Pour les connaisseurs de The Witcher III, la ressemblance vous a peut-être frappé. Les musiques se font étrangement écho et peuvent aussi vous donner envie de rejouer avec Geralt ! Une bande-son efficace donc, assez immersive pour nous donner un coup d’adrénaline en plein combat.

Le plus étonnant reste les magnifiques chants marins. Ils sont le résultat d’un gros travail archéologique couplé à un superbe travail d’imagination. Effectivement peu de sources archéologiques renseignent sur ces chants qui faisaient partie intégrante de la vie d’un marin. Des pièces de théâtre, divers récits issus des aèdes et des chants furent ainsi regroupés. Après recoupement et analyse, des chants marins furent proposés. Les mélodies ont été créées par un compositeur à Athènes. Le tout offre une expérience immersive et tente de se rapprocher, le plus fidèlement possible, d’une réalité historique depuis longtemps oubliée.

Alexios et Ikaros dans Assassin's Creed Odyssey
Alexios et Ikaros

Gameplay d’Assassin’s Creed Odyssey : un retour aux sources

Nous l’avons vu, le jeu fait preuve de belles innovations techniques et offre une reconstitution historique minutieusement travaillée. Il est non seulement un plaisir pour les yeux mais également un plaisir à jouer :  Assassin’s Creed Odyssey ose la nouveauté sur fond de nostalgie et se réapproprie quelques mécaniques qui ont fait de la saga un classique.

Retour sur les “mécaniques phare”

Ce nouvel opus est un vrai renouveau et offre une renaissance de la saga depuis Origins. Cependant Ubisoft a réintégré quelques grands classiques des opus précédents pour notre plus grand bonheur.

Et voilà le retour des batailles navales à la Black Flag. Une bonne nouvelle pour les marins d’eau douce ( ou les pirates en puissance ! ). Prenez votre navire et naviguez dans les eaux tumultueuses de la mer Égée . Votre navire va évoluer tout au long du jeu. Lorsque précédemment vous deviez créer votre flotte, dorénavant vous améliorez les différentes parties de celui-ci avec vos ressources. Un seul et unique bateau qui peut être considérablement amélioré : les flèches et leurs archers, les javelots et leurs lanceurs, les braseros et leur vitesse de chargement… Vous pouvez également renforcer vos défenses, affûter votre éperon et renforcer l’endurance de vos rameurs. Et vu que rien n’est laissé au hasard vous pourrez même customiser la voile, la proue du bateau et donner un style à votre équipage.

Vie sous-marine dans Assassin's Creed Odyssey
Vie sous-marine

 

Les fans de Black Flag recevront avec bonheur ces moments de jeu. Avec ses nombreuses îles et ses quêtes annexes maritimes, le joueur est fréquemment amené à naviguer sur mer. Bien que les pirates soient les premiers dangers qui vous guettent sur l’eau les navires Athéniens et Spartiates ne sont pas en reste. Partant de ce fait, ne négligez donc pas l’amélioration de votre navire même si cela coûte cher en ressources !

On recrute !

L’autre belle nouveauté d’ Assassin’s Creed Odyssey concerne encore votre bateau : puisque vous êtes commandant, il est de votre devoir de recruter vos lieutenants. Sur le principe des assassins recrutables dans Brotherhood, vous devez intégrer à votre équipe de nouveaux éléments qui apporteront leur atout à votre stratégie navale. Certains PNJ sont recrutables suite à une quête réussie mais vos plus beaux lieutenants vous attendent chez les mercenaires et les hauts gradés de l’armée Spartiates ou Athénienne. Avec leur stratégie d’attaque ou de défense, c’est à vous de vous spécialiser selon votre envie. L’évolution du jeu laisse la part belle à une plus grande liberté dans nos choix qu’ils soient stratégiques ou narratifs. C’est le début d’une nouvelle tendance qui se profile…

 

Affirmation de la tendance RPG…

C’est le grand retournement du jeu. Résolument tourné vers le RPG, Assassin’s Creed Odyssey confirme la tendance initiée avec Bayek dans Origins. Par ailleurs la grande nouveauté qui faisait défaut au précédent opus réside entre autres dans l’armure et les spécialisations du héros. Voilà se profiler non pas un mais trois arbres de compétences qui permettraient de se spécialiser en Assassins, Guerrier ou Chasseur. En effet les compétences sont très spécifiques et si vous souhaitez expérimenter l’évolution de votre personnage sur un seul et unique arbre de compétence, vous le pouvez. Dans les faits, ce n’est toutefois pas toujours aussi simple et sans un minimum de compétences dans chaque arbre, le parcours peut s’avérer laborieux…

Bataille de conquête d'Assassin's Creed Odyssey
Bataille de conquête

 

Autre belle nouvelle : une vraie armure, avec de vraies caractéristiques. Oui, fini le Bayek qui, habillé pour les thermes, se baladait à moitié nu et n’était pas moins protégé qu’avec une tenue complète. La différence est de taille : les pièces d’armure possèdent des caractéristiques qui peuvent dorénavant être combinées entre elles et créer ainsi un set complet déverrouillant un bonus spécial. Les armes et armures peuvent être améliorées et vous pouvez également les “graver” : au fil de votre aventure vous débloquerez des “bonus” que vous pourrez acquérir en les faisant graver chez un armurier. Certaines spécialisations font écho à celles acquises via votre arbre de compétences et renforcent sa puissance.

En définitive les possibilités sont vraiment nombreuses et permettent d’établir une stratégie de combat beaucoup plus évolués que dans les précédents jeux. Assassin’s Creed Odyssey permet une nouvelle appréhension de l’univers et offre des combats plus personnalisés. La personnalisation des armures et des armes ouvre un monde aux nombreuses possibilités.

 

Architecture narrative : La narration ouverte

Devant un nombre de joueurs toujours plus nombreux et toujours plus exigeants, les grands du jeu vidéo se doivent de s’adapter au mieux aux désirs de leurs utilisateurs. Une tendance se dessine depuis quelques années dans le monde du jeu vidéo : la narration ouverte. Un monde gigantesque totalement ouvert. Jouer non plus seulement pour exécuter des quêtes mais également pour déambuler dans un monde sans but précis. avec Assassin’s Creed Odyssey vous pouvez tout faire, n’importe quand.

Statue grecque dans Assassin's Creed Odyssey
Statue grecque

 

Alors oui, votre espérance de vie sera de courte durée dans une région ou le niveau minimal est de 10 points au-dessus du vôtre… mais voilà bien l’occasion de monter votre niveau ou de rebrousser chemin. Inauguré avec Syndicate ce mode de narration offre une liberté presque totale dans l’appréhension du jeu. Aujourd’hui le mode exploration vise à immerger encore un peu plus les joueurs dans leur Odyssée : fini les quêtes indiquées par un marqueur, il vous faudra maintenant trouver par vous-même les lieux indiqués et utiliser votre aigle pour repérer la cible.

Des dialogues à choix

Assassin’s Creed Odyssey pousse encore plus loin l’expérience et propose des choix dans les dialogues. C’est une grande nouveauté pour Assassin’s Creed qui offre donc plusieurs fins possibles à cet opus. On est bien sûr loin du classique Heavy Rain qui fait reposer tout son gameplay sur les choix moraux de ses joueurs mais les différents arcs narratifs permettent tout de même de créer plusieurs fins. The Witcher III : Wild Hunt, permet lui aussi d’opérer tout au long du jeu des choix aux conséquences plus ou moins dramatiques. Si ce n’est qu’avec Assassin’s Creed Odyssey les choix sont plus manichéens.

Le jeu regorge de quêtes fedex qui vous permettront de monter en niveau. À priori elles sont, à cet égard, moins rébarbatives que celles présentes chez Origins, elles restent parfois un peu fastidieuses. Et c’est bien l’écueil de ses multiples quêtes annexes : les trouver trop nombreuses et trop répétitives. Finalement les joueurs, lassés, malgré leur possibilité infinie de parcourir le monde en toute liberté, finiront par retourner à la quête principale un peu désabusés…

Balade à cheval en Corinthie dans Assassin's Creed Odyssey
Balade à cheval en Corinthie

Alors en définitive ?

Assassin’s Creed Odyssey signe clairement, avec Origins, le retour tant attendu de l’histoire des Assassins. Résolument tourné vers l’avenir, le jeu prend un tournant RPG à double tranchant : les irréductibles fans de la première heure verront pour certain d’un mauvais œil ce changement. Les autres apprécieront le renouveau de la saga et les nouvelles possibilités qu’offre ce changement d’orientation. Deux DLC sont d’ores-et-déjà disponibles via le Season Pass, l’héritage de la première lame et le destin de l’Atlantide. Un DLC gratuit vient de paraître “Contes perdus de la Grèce”, disponible dès le chapitre V de votre Odyssée. Ubisoft nous réserve encore de très nombreuses heures de divertissement mythologique !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. AlainB dit

    Woua, sacré test. Et j’en suis qu’à la moitié !
    merci beaucoup !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.