Be Playstation
PS4, PS4 Pro, Playstation VR, Accessoires PS4 - News, Guide d'Achat, Edito, Vidéos

Chocobo Mystery Dungeon Every Buddy: ça donne kweh?

Baladez-vous dans un monde trop choupi

Chocobo Dungeon
0 21

Il parait « qu’on n’est jamais mieux qu’à dos de chocobo ». Mais ne serait-ce pas encore mieux d’être le chocobo ? C’est ce que propose le titre de Square Enix : Chocobo Mystery Dungeon Every Buddy.

Vous voilà projetés du désert à cette ville étrange où tout le monde a tout oublié. Battez-vous pour leur faire retrouver leurs souvenirs.

À l’origine sorti sur Wii, ce titre est le remake d’un jeu qui fait partie d’une série de spin off centrée sur le personnage emblématique des Final Fantasy : le Chocobo. Bien évidemment, le titre a profité d’un petit lifting graphique et technique, pour tourner sur les consoles actuelles.

Chacun son tour

Chocobo Dungeon 16

Cet opus propose un challenge tout simple : vous pénétrez dans des donjons générés à chaque entrée. Vous vous déplacez case par case et effectuez différentes actions. Et ce sont ces actions qui font passer le temps. Si vous ne faites rien, les ennemis non plus. Si vous bougez d’une case, si vous utilisez un objet ou lancez un sort, alors ils feront une action eux-aussi.

Le principe est très simple à prendre en compte. Vous vous placez sur une grille et combattez les ennemis au tour par tour. Pour cela, vous disposez de plusieurs compétences. Chacune d’entre elles est propre à la classe que vous allez incarner.

À chacun son rôle

En effet, il y a 14 jobs différents que vous allez pouvoir assigner à votre héros chocobo ; allant du freelancer au dark knight, en passant par les mages noir et blanc ou le beastmaster.

Vous vous y retrouverez sans soucis si vous êtes familier de l’univers. Si vous ne l’êtes pas (encore), les explications vous aideront. Toutefois, il vous faudra maitriser un peu l’anglais. En effet, le jeu n’est pas traduit en français. Bien que les textes ne soient pas tous extrêmement complexes, il est parfois un peu difficile de suivre l’histoire de ce fait. Par ailleurs, l’un des personnages parle carrément une sorte d’argot. Heureusement, il n’est pas vital dans la trame, et ses services sont très clairs à comprendre.

En effet, de nombreux personnages parcours l’aventure en même temps que vous. La plupart d’entre eux vous serviront de prétexte pour des quêtes spécifiques (parcourir des donjons donc) et vous offriront leurs services par la suite. Certains pourront tout de même vous accompagner au combat.

Un pour tous et tous pour moi

C’est là la spécificité de ce titre : vous partez à l’assaut accompagné d’un allié. Et plus précisément dans ce titre, vous pourrez vous adjoindre les services de monstres que vous aurez battus précédemment.

En effet, à chaque ennemi vaincu, vous obtenez des objet et/ou des BP : des Buddy Points. Une fois que vous en aurez récolté un certain nombre, vous pourrez recruter le monstre en question.

Par ailleurs, vous avez la possibilité d’être accompagné par certains personnages principaux, le fameux Cid en tête. Ceux-ci peuvent être contrôlés par l’IA. Et ça n’est pas toujours une réussite… Ils ne visent pas l’ennemi que vous souhaiteriez, voire ils ne font rien, ils ne sont même pas orientés dans la bonne direction… Cela demande un peu de pratique pour y parvenir.

Ou alors, vous pouvez jouer à deux. Chacun sa manette et c’est parti. Le joueur principal fait les actions principales, telle que ramasser les objets, franchir les niveaux, etc. Le second joueur l’appuiera au combat avec l’une de ces actions (attaque de base ou spéciales). Si vous vous retrouvez éloignés l’un de l’autre, le Buddy sera téléporté à proximité du joueur principal.

Prenez votre barda et en route

Au-delà des notions de position et d’action, vous pourrez évidemment vous équipez selon les besoins. Il y a trois catégories d’objet dont vous pourrez parer votre chocobo : des serres, une selle et un collier. Ceux-ci vous apporteront des boost sur certaines caractéristiques (force, défenses, altération d’état). Choisissez bien si vous voulez vous en sortir.

Parce qu’en effet, sous ses airs enfantins tout mignon, le jeu n’est pas une simple partie de plaisir. Les combats (surtout ceux contre les boss bien sûr) nécessitent une bonne dose de tactique et d’avoir un niveau satisfaisant. Niveau qui vous donnera les caractéristiques adéquates pour lutter et résister aux assauts, mais également pour avoir les compétences spéciales utiles dans votre lutte.

Petit à petit, chocobo fait son nid

Le leveling sera indispensable si vous voulez pouvoir vaincre les ennemis les plus coriaces. C’est là un point d’achoppement de ce titre. Ce farming de poinst d’XP et de Job Points (qui permettent d’obtenir les compétences supérieures du job choisi) n’est pas en soi désagréable. Mais c’est long et fastidieux… Ôtez ces phases et le jeu voit sa durée de vie réduite au moins de moitié ; comptez de base une grosse trentaine, voire une quarantaine d’heure de jeu, bien plus si vous souhaitez compléter les différents jobs.

Dernier point, relativement pesant : les commandes. En effet, chaque action réalisés doit être demandée depuis une liste. Bien que vous puissiez les associer à un raccourci (L1+logo beplaystation 150x150), vous ne disposez que de 4 actions principales. Pour accéder aux autres, vous devrez passer par le menu principal. Cela peut rendre les combats laborieux, typiquement quand vous devez utiliser des objets divers. L’option d’association avec d’autres touches de gâchettes eut été une excellente idée selon moi.

Ne vous trouvez pas dépourvu

Ces combats vous permettront donc de récolter le matériel nécessaire, ainsi que de monter de niveau. Notez que votre gain de niveau impacte également celui de votre compagnon, quel qu’il soit. Les différents éléments ramassés pourront être améliorés et/ou fusionnés afin de renforcer encore vos statistiques. Les débuts seront un peu laborieux, puisque votre inventaire ne sera contenu que dans un petit sac (18 emplacements). Mais vous pourrez l’améliorer au fur et à mesure des chapitres.

Notez que l’inventaire peut être perdu si vous mourrez en donjon. Pour éviter de tout perdre, vous avez la possibilité de stocker matériel et argent.

Dernier élément à prendre en compte : la faim. En effet, à chaque action vous perdez quelques point de faim. Une fois à zéro, vous perdrez progressivement de la vie. Alors qu’au contraire vous récupérerez petit à petit de la vie et des points de magie si vous êtes en bon état.

Et l’emballage?

Arpenter les donjons est donc le meilleur (et le seul de toute façon) moyen de gagner ce qu’il faut pour voir la fin du jeu. Côté histoire, rien de transcendant, pas vraiment de rebondissement ahurissants, on est sur du classique FF. Classique dans le fond, et relativement classique sur la forme également. Graphiquement c’est joli, mais ça reste gentil à notre époque. Ça ne fait pas saigner les yeux, ça reste correct.

Le jeu convient tout à fait à une consommation nomade, de petites sessions de jeu d’une trentaine de minutes et on y revient avec plaisir, pour monter en niveau ou avancer dans l’histoire. En effet, même les donjons les plus longs ont un système de check-point, qui permet d’en sortir pour revenir directement aux niveaux plus avancés.

D’autant plus, qu’on retrouvera avec plaisir une ambiance sonore à base de remix des thèmes principaux de différents FF, dont bien évidemment celui des chocobos.

Conclusion

Vous l’aurez compris, pris en sessions de jeu assez courtes le jeu est très plaisant, les combats peuvent être ardus, mais l’ambiance générale est agréable. Sur le long terme, la nécessité de prendre des niveaux peut rebuter certains. L’histoire ne restera pas dans les mémoires, mais la profondeur de gameplay (malgré un manque d’ergonomie) et la mignonitude du titre en font un titre qui plaira à beaucoup.

Les plus

  • l’ambiance sonore et l’univers sont plaisants
  • sous ses aspects simples, le gameplay reste riche
  • le leveling est agréable à réaliser

Les moins

  • le leveling est absolument indispensable pour relever le challenge
  • l’interface manque d’ergonomie
  • petits soucis de visibilité parfois du fait de ne pas pouvoir orienter la caméra et à cause du journal d’actions
  • les graphismes ont quelques années de retard

badges conseille

Chocobo Mystery Dungeon Every Buddy est conseillé

  • à tous les fan de chocobo
  • à ceux qui aiment les dungeon-RPG
  • à ceux qui recherche le challenge en combats tour par tour

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. AcceptRead More