Death Stranding: de sa réception par les joueurs

On va se fendre la poire?

0 97

Alors que le titre de Kojima Productions est sur le point de sortir, le créateur de la saga Metal Gear s’exprime sur le création de son jeu.

C’est dans une courte vidéo qu’il présente ce qui l’a amené à ce titre si particulier, Death Stranding.

Les liens avec les personnes que nous apprécions. Voilà le centre de l’histoire de Kojima Productions.

Alors que les critiques du jeu ont enfin été dévoilées et que le titre accroche un score de 84 pour 76 critiques actuellement, les éléments qui en ressortent ont divisé les journalistes. À voir ce qu’en diront les joueurs d’ici quelques semaines, après qu’ils aient pu boucler l’histoire.

Il ressort déjà de ces tests que le jeu ne soit pas pour tout le monde: une histoire difficile d’accès, comme dans un Control où les notes (nombreuses) donnaient des clés pour comprendre, un gameplay difficile ou exigeant, à l’instar d’un Sekiro qui en a rebuté plus d’un. Ce qui nous amène à quelques questions: un jeu vidéo doit-il être fun? Peut-il véhiculer un message profond? Est-il un art en touchant nos émotions?

Ces questions se rapprochent du débat entre le cinéma de genre/d’auteur et les films « grand public », dont la polémique encore récemment lancée par Martin Scorsese a encore été mise en lumière. Le réalisateur de Taxi Driver, Les infiltrés, Shutter Island, etc. déclaraient que les films Marvel ne véhiculent pas de message, que ce n’est pas du cinéma. Et pourtant ils ont un succès indéniable au box-office. Considère-t-il que les spectateurs sont des idiots avec des goûts douteux?

De nombreux titres ont régulièrement reçu des critiques, parfois virulentes, les accusant d’être, pour faire simple, mauvais. On se souviendra longtemps sans doute de la réception de No Man’s Sky. Le titre promettait tant et tant sur le papier, et sa sortie a vu de nombreux joueurs crier au scandale: un univers vide, peu de contenu, etc. Pourtant, dès sa sortie, le titre a trouvé une communauté pour le suivre et le soutenir. Les développeurs se sont accrochés à leur planning pour agrémenter le jeu au long des années et les dernières critiques ont grandement amélioré sa réputation.

Cela n’en fait malgré tout pas un jeu qui plait à tout le monde. Son rythme reste particulier, son contenu, etc. Le titre de Kojima rencontrera-t-il une réception équivalente? Il n’est pas présenté comme un jeu qui fera appel à des compétences spécifiques rencontrées dans des jeux de combat, de gestion, de stratégie, ou des FPS/TPS. Mais plutôt comme un jeu presque de réflexion. D’où la question du fun. Les joueurs peuvent-ils prendre du plaisir à « jouer » à un jeu « sérieux »?

On connait en effet le créateur de Metal Gear comme un auteur de scénario complexe et pouvant déboucher sur des problématiques actuelles et difficile à appréhender: désarment nucléaire, milices paramilitaires, enfants soldats, etc. Il semble que la question sous-jacente soit: ai-je envie de me détendre devant mon jeu ou veux-je me prendre la tête?

Le clivage des critiques sur le jeu semblent tourner autour de ces thèmes: une histoire complexe et un gameplay manquant de fun, de récompense peut-être. Voilà qui en fait un jeu qu’il faut être prêt à affronter.

Cependant, ce sont bien les émotions que nous donne le jeu qui font que nous en avons un bon ou un mauvais souvenir. Celles-ci peuvent émaner tant de l’histoire et de la narration, que du gameplay lui-même. Nous avons tous un jeu du cœur que nous aimons parce qu’il nous apporte du plaisir, à y jouer ou à se souvenir de son histoire. Nous avons également en tête des jeux qui nous ont déçu pour des raisons similaires: une histoire mal fichue, mal racontée ou tout simplement mauvaise, ou un gameplay mal fait, mal pensé. Il est aussi possible que les deux soient mélangés…

Dans le cas de Death Stranding, le gameplay lui-même semble relativement clivant. Certains adoreront les petits détails apportés: Sam qui tire la langue, se cache l’entre-jambe si vous le fixez trop, etc. Certains n’auront aucun intérêt pour ce genre de fonctionnalités et attendront des scènes d’action effrénée, de la mise en scène, etc. Ce sont les attentes de chacun qui conditionneront la réception du titre. Savoir que le titre ne plaira pas à tous n’empêchera pas quelques déceptions.

L’avenir du titre semble néanmoins le mener sur un chemin équivalent aux précédents titres de Kojima, dans la lignée de Red Dead Redemption 2 qui a suscité tant de critiques élogieuses lors de sa sortie. Il risque tout de même de diviser la communauté des joueurs, mais nul doute qu’il trouvera un public pour le louer, tout comme il trouvera ses détracteurs.

À chacun de se faire son avis en y jouant.

Death Stranding (Version Higgs) - Exclusivité Amazon
235 Commentaires
Death Stranding (Version Higgs) - Exclusivité Amazon
  • Le futur est entre vos mains...
  • Le légendaire créateur de...
  • Affrontez un monde...
PROMO
Death Stranding
  • Le légendaire créateur de...
  • Affrontez un monde...
  • Alors que des créatures...
PROMO
Sony PlayStation 4 Pro 1 To Édition spéciale Death...
  • Édition spéciale Death...
  • Console à la puissance...
  • Environnements à couper le...
Tout l'art de Death Stranding
  • 256 Pages - 01/08/2020...
Vous pourriez aussi aimer

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.