Be Playstation
Play 4, PS4, PS4 Pro, Playstation VR, Accessoires PS4 - News, Guide d'Achat, Edito, Vidéos

Dreamhack : Édition 2019 à Tours

Des compétitions et la culture e-sport

0 99

Pour cette cinquième édition, la dreamhack avait investi le parc des exposition de Tours.

Lancée depuis 1994, ces festivals de culture gaming font désormais le tour du monde. On y rencontre loisirs en ligne, culture, vidéo, communication, programmation, design, musique live et créativité, le tout sous un seul et même toit.

Devenue une étape du Dreamhack World Tour, la ville de Tours accueille cette année sa cinquième édition, et pas moins de 10 000 visiteurs. L’étape française aura été séparée en trois zones différentes: La Lan Party, les scènes e-Sport et la DreamExpo.

Les compétitions locales

Ce ne sont pas moins de 808 participants qui se sont affrontés sur les différents jeux en compétition ; League Of Legends, Fortnite, PUBG, Overwatch, Hearthstone, Soulcalibur, Mortal Kombat ou Super Smash Bros étaient donc sur le terrain.

Quant au DreamHack Open, sur Counter Strike GO, les spectateurs pouvaient voir les joueurs directement sur la grande scène. Il nous aura donc été donné d’être présents lors de la victoire finale de l’équipe venue d’Allemagne, Mousesports.

À noter, qu’en plus des compétitions « traditionnelles » se tenait une compétition dédiée aux « séniors ». En effet, la finale inter-régionale des SilverGeek a eu lieu. Ces joueurs s’affrontaient sur Wii Bowling.

Le tout commenté et animé sur place par des personnalités (ou personnage…?) de la communauté, dont, entre autres, Frédéric Zolfanelli et Kayane.

DreamExpo

Par ailleurs, en-dehors des compétitions, la DreamHack proposait un espace pour les exposants. Petit panel (non exhaustif) des présents.

Knify

Société basée à Paris, Knify propose des répliques des couteaux du jeu Counter Strike GO.

Choisissez le modèle et faites-le personnaliser selon vos envies. Actuellement, ils ne disposent pas de boutiques physiques, mais peuvent livrer n’importe où. Les délais de livraisons ne dépendant que de la zone géographique, puisqu’eux-mêmes expédient les commandes le jour où vous la passez (avant 16h).

Le site de Knify.fr

Pikanoa

Lors de quelques plages horaires, une jeune artiste réalisait une œuvre en live. Pikanoa.

Parce qu’on a qu’une vie, alors autant la passer dans l’endroit de nos rêves.

Si vous souhaitez des créations geek à votre goût, n’hésitez pas à faire un tour sur son site. Sur différents supports, elle peut dessiner votre héros/héroïne préféré.e. Son style manga/street art/coloré égayera vos espaces gaming ou fera plaisir à vos proches.

Bien que proposant de la vente à distance, n’hésitez pas à la rencontrer si elle passe près de chez vous ; le contact direct facilitera la collaboration pour les demandes spécifiques. Cela pourrait raccourcir les délais de livraison également. Profitez-en, elle est vraiment sympa 😉

Faites un tour sur Pikanoa.com

Draw my Pad

Si votre espace gaming est suffisamment fourni à votre goût ne reste plus qu’à avoir les outils adéquats: les manettes. Marre du modèle standard, personnalisez-la, c’est le boulot de Draw my Pad.

Vous pourrez aisément personnaliser votre dualshock4 V2, en choisissant parmi les composants disponibles, des sticks à la coque, en passant par les boutons et la croix directionnelle. Pour le tout, comptez un budget de 70€. Les V1 restent personnalisables elles aussi, mais estimez plutôt le tout à 99€. (oui oui, certaines personnes ont encore des V1)

Le site de DrawMyPad.com

Animations

En marges, des compétitions, se déroulaient plusieurs matchs non officiels, sur de nombreux jeux. Le tout accessible librement, qui s’affrontant sur un Dragon Ball Fighter Z, Apex ou Mortal Kombat 11. Kayane a d’ailleurs relevé les défis de nombreux joueurs, et peu sont ceux qui auront tenu face à elle.

En partenariat avec Monster, des démonstrations de BMX Freestyle ont eu lieu régulièrement.

Cosplay

Enfin, une compétition de cosplay a eu lieu. Un boulot monstre par des passionné.es

Retrouvez toutes les photos officielles ici.

Merci à l’organisation, à l’équipe de Minuit Douze et à Dreamhack France SAS


Avec un statut officiellement reconnu en France désormais (en tant que salarié de structure agréée), ainsi que des acteurs majeurs mettant des fonds non négligeables dans ce type de manifestation, nul doute que de beaux jours s’annoncent pour l’e-sport.

En effet, le chiffre d’affaire généré par ce type de sport dépasse désormais le milliard de dollars et les récompenses aux compétitions peuvent, elles, atteindre les 100 millions. Lors de cette Dreamhack, les prix distribués ont approchés les 150 000€.

De plus, de grosses structures voient le jour, comme LDLC Event, l’Olympique Lyonnais ou les Solary pour rester local.

Reste qu’à ce jour, existe toujours un flou juridique, particulièrement pour le jeu directement en ligne, et que les conséquences de la reconnaissance du « trouble du jeu vidéo » par l’OMS n’a pas encore d’impact connu.

commentaires
Chargement ...