OddWorld Soulstorm : Suis-moi

Les infos sur le remake du deuxième épisode de la série

0 156

Le petit mudokon Abe est apparu sur PS1 en 1997. Anti-héros chargé de s’évader du monde capitaliste des gluckons, il devait en prime sauver ses compagnons d’infortune.

Ce personnage avait été vu dès le départ par son créateur, Lorne Lanning, comme un exutoire à la société actuelle :

Abe, cet humble esclave, commence lentement à avoir un impact sur les principales forces économiques du monde et commence vraiment à faire chier.

Et puis l’enfer de la loi, le paysage politique, les faux médias – tout se met à lui tomber dessus. Il devient étiqueté «le Ben Laden de Oddworld», l’ennemi public numéro un, qui fait que:

le prix des Happy Meal grimpe de 200%

Impardonnable!

Votre café plus cher

Impardonnable!

Tuez ce gars!

Avec le franc succès de ce premier épisode, un deuxième avait vu le jour peu de temps après : L’Éxode d’Abe (1998). Avaient suivi des années plus tard deux autres titres, L’Odyssée de Munch (2001) et La Fureur de l’Étranger (2005).

Le deuxième épisode a malheureusement créé quelques petites angoisses à son créateur.

Nous avons dû le faire en neuf mois. Ça m’a tué. C’est un souvenir horrible. C’était juste terrible. J’ai vieilli de 15 ans dessus.

Le succès de l’Odyssée d’Abe était « une malédiction ». La malédiction d’avoir été écartés de nos projets, qui étaient de construire la deuxième partie de la quintologie.

En effet, GT Interactive, éditeur du jeu, avait poussé les développeurs a faire la suite du premier. Trop vite.

Un fan a décrit l’Éxode d’Abe, sorti en 1998, comme ayant reçu deux instructions: deux fois plus gros que le premier mais avec la moitié de son âme.

Et aussi dur que ce soit à dire, je suis d’accord avec ça.

Heureusement, avec les nouvelles générations de consoles, est apparu en 2014 New ‘N’ Tasty, le remake du premier épisode. Et voici venir la deuxième partie de ce reboot avec Soulstorm.

Voilà ce qu’est Soulstorm : la quintologie ressuscitée, ignorant tous les jeux qui ont suivi Exodus.

Ils sont valides pour le monde, mais nous voulions ramener Abe à sa véritable mission, car Abe est le personnage central depuis le début.

Présenté lors de la GDC 2019, nous n’avions pas encore vu à quoi ressemblerait le jeu lui-même. C’est désormais possible.

Après en rendu en 2.5D dans New ‘N’ Tasty, ce Soulstorm propose de la 2.9D. Derrière ce néologisme barbare se cache un (relativement) nouveau type de gameplay. En effet, là où les effets 3D des anciens jeux étaient essentiellement des effets visuels, cette fois il y aura un impact des arrière-plans sur votre aventure, et vice versa. Quand un train en fond de scène passera devant vous, tâchez de ne pas passer dessous.

Une autre nouvelle fonctionnalité de cet opus sera l’aspect physique des objets et leur interaction avec le décor. Il s’agira là d’un aspect central au jeu, couplé avec une nouvelle mécanique tournée sur la fabrication d’équipements. En effet, notre cher Abe pourra ramasser du matériel lors de son périple. Ainsi, le héros passera d’une économie de SDF à un arsenal digne d’un manuel du bon petit anarchiste.

Des chiffons, des briquets et des fils métalliques rouillés peuvent se combiner à des choses telles qu’une boisson gazeuse pétillante pour faire des cocktails molotov, par exemple. Ou vous pouvez simplement ajouter une boisson tout aussi vile dans la première et la regarder mousser – pensez à du Pepsi et des Mentos.

Qui dit fabrication, dit donc inventaire. En effet, Abe en a un désormais. De plus, ces créations seront partageables avec ses compagnons. Voilà qui saurait être particulièrement utile. Sauf si vous préférez la jouer furtive… Parce qu’on sait ce qu’il se passera si les gardes vous repèrent… Ils ouvriront le feu sur tout ce qui bouge, et des frères d’armes pourraient trépasser.

Le jeu est annoncé pour l’an prochain, mais Lanning ne souhaite pas reproduire les erreurs du passé en pressant le développement.

On nous pardonnera notre retard … tant que le jeu est génial. Mais si nous présentons le jeu à temps et qu’il n’est pas à la hauteur, nous nous ferons massacrer pour toujours…

Le jeu proposera une vingtaine de niveaux pour une durée de vie d’une quinzaine d’heures. En ligne droite en tous cas. Puisque les joueurs de Oddworld le savent, beaucoup de mudokons sont planqués dans des coins parfois inaccessibles…

Annoncé pour 2020, qui pense à un jeu cross-gen ? Une version améliorée pour la Playstation 5 ?

Interview de Lorne Lanning par Eurogamer

Vous pourriez aussi aimer

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.