Overwatch, Un FPS social en puissance.

Un dossier complet sur tout les aspects du jeu.

0

Avant-Propos

Aujourd’hui nous allons discuter d’un jeu qui s’est finalement imposé comme un taulier du genre : Overwatch.

Avant même sa parution, il était annoncé comme un “Must-Have”!

Est-il encore nécessaire de vous le présenter ? Tout le monde sait que c’est un jeu de tir à la première personne (FPS). Mais là où cela devient intéressant, c’est qu’il n’est uniquement jouable qu’en ligne. Donc sans connexion internet = impossible de jouer à Overwatch.

Je ne vais pas vous mentir, mais il m’a fallu un an pour apprécier à sa juste valeur le jeu, et cela grâce à un collègue de travail qui m’a remis sur le droit chemin !
Je l’ai acheté et j’y ai joué comme un joueur de première intention l’aurait fait, en mode j’en ai rien à faire de l’entraînement, je veux me défouler… Alors oui, ça a fonctionné 2 semaines, et puis j’ai trouvé le jeu redondant, peu de cartes, des personnages fades et surtout aucune histoire. On shoot, on meurt, respawn, shoot, meurt, respawn etc…

Et je suis parti à Micromania revendre le jeu.

Ce fameux collègue me tenait tête sur le fait que le jeu soit morne, sans surprise. Et il avait raison, du coup, je suis allé voir mon meilleur ami Amazon et j’ai commandé l’édition GOTY. Grâce à cette édition, j’ai eu le droit d’avoir 10 coffres offerts (mais on reviendra sur ce qu’est un coffre plus tard).

Dans cette review, nous allons voir comment aborder ce jeu assez singulier qui ne correspond pas aux standards du genre. Je n’ai pour planche de travail que le site officiel d’Overwatch. Je vous ferai un condensé, plus pratique et teinté de critiques. A l’issue, vous serez sans doute l’un des meilleurs débutants de l’histoire d’Overwatch 😉

Histoire

Tout d’abord, l’histoire. Tout simplement, il n’y en a pas, en fait si, mais non. Nous n’avons uniquement qu’une cinématique de départ nous présentant une espèce de King Kong parlant et expliquant ce qu’est un Overwatch, enfin, ce qu’il en reste…

Soldats. Scientifiques. Aventuriers. Marginaux.

Dans une période de crise mondiale, des héros venus de tous les horizons ont composé une équipe d’intervention internationale pour ramener la paix dans un monde déchiré par la guerre : OVERWATCH.

Cette organisation a mis fin à la crise et préservé la paix pendant les décennies suivantes, inspiré une ère d’exploration, d’innovation et de découvertes.

Aujourd’hui, le conflit s’étend à nouveau au monde entier… Répondrez-vous à l’appel qui a été lancé ?

Voilà, les bases sont claires, Winston donne le ton avec un certain humour qui définit correctement le jeu.

Pour en connaitre un peu plus, Blizzard ne nous aide pas, il va falloir aller chercher sur le net les informations. Une majorité de personnages principaux possède une cinématique racontant son histoire. Je vous mettrai en lien à la fin de la présentation des personnages une vidéo glanée sur YouTube les regroupant toutes ! (Et oui, il est gentil le Rickou!)

Menu Principal

Nous voici maintenant sur le menu principal :

  • Jouer
  • Entraînement
  • Galerie des héros
  • Coffres
  • (En ce moment) Overwatch League
  • Temps forts
  • Social
  • Carrière
  • Options

Options

Comme son nom l’indique, rien de bien innovant quoique …

Plusieurs rubriques s’alignent, mais certains paramètres ont retenu mon attention comme le choix des commandes qui peuvent être différents selon le personnage choisi, le choix d’afficher ou non la barre de vie des alliés, ou d’attribuer une touche particulière afin de communiquer plus rapidement avec son équipe. Autre option intéressante : celle de pouvoir afficher ou non la qualité de son réseau dans un petit carré en haut de l’écran du téléviseur. Pour le reste, rien de bien nouveau, nous retrouvons tous les réglages standards d’un jeu.


Entraînement

Un mode bienvenu qui offre 3 possibilités. Chaque personnage possédant des caractéristiques bien personnelles, l’entraînement devient vite un incontournable durant les premières heures de jeu.

 

 

  • Didacticiel : permet d’apprendre les bases d’Overwatch, se déplacer, viser, courir, tirer, utiliser les capacités spéciales et ultimes, comprendre les affichages.
  • Champs de tir : permet d’utiliser les armes et les capacités sur des cibles, assez utile pour appréhender la visée.
  • Entraînement contre l’IA : permet de ne pas passer pour un noob lors des parties en ligne 😉

Overwatch League

Pour baver devant les plus forts 😉 et espérer ne jamais tomber sur une partie contre eux !!!

Les équipes de l’Overwatch League sont des franchises permanentes qui portent les couleurs des grandes villes du monde. Les divisions Atlantique et Pacifique, composées chacune de 6 équipes, comptent bien décrocher le titre de championne de l’Overwatch League, et remporter les 3,5 millions de dollars en bonus de performance en jeu pour cette saison d’ouverture.

Nous avons le choix de soutenir une équipe, mais concrêtement, il n’y aura aucune incidence sur votre jeu! Juste du fun. A titre indicatif, la seule ville européenne en lice est Londres qui porte le doux nom de Spitfire!


Galerie de héros

Dans ce chapitre, nous allons aborder chacun des 26 personnages jouables, sans être exhaustif. Chaque personnage possède sa propre histoire liée au conflit, sa propre maniabilité, ainsi que des caractéristiques complètement différentes. Regroupés en 4 catégories, ils auront un rôle clef dans chacune des parties : Attaque, Défense, Tank et Soutien.

Page Suivante

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.