Partie 2 : Personnages Attaque Overwatch

overwatch
0 153

Attaque


Tout simplement des rois de la guerre, ils foncent sur l’ennemi et n’ont pas peur d’être en première ligne. Bourrins ou plus fourbes, à vous de choisir 😉

DOOMFIST

Récemment évadé de prison, Doomfist entend bien plonger le monde dans un nouveau conflit, dont il est persuadé que l’humanité ressortira plus forte.

Héritier d’une célèbre famille nigériane à la tête d’une entreprise spécialisée dans les technologies prosthétiques, Akande Ogundimu est une figure très intelligente et charismatique. Il joua un rôle prépondérant dans le développement et la modernisation de l’affaire familiale, sans oublier de consacrer le plus clair de son temps libre à sa première passion : les arts martiaux. Il se forma aux styles de combats africains traditionnels, comme le dambe ou le gidigbo, à la lutte, ainsi qu’à de multiples autres arts martiaux plus modernes, dont il ajouta les techniques les plus dévastatrices à son répertoire. Fort d’une vitesse et d’une puissance prodigieuses, Ogundimu mit à profit son incroyable capacité à lire les mouvements de ses adversaires à l’occasion de nombreux tournois, partout sur le continent.

Mais sa carrière dans les arts martiaux fut brutalement interrompue lorsqu’il perdit son bras droit à la suite de la crise des Omniums. Les prothèses cybernétiques de son entreprise lui permirent de guérir de ses blessures, de devenir plus fort, mais le privèrent par la même occasion de toute compétition. Il reporta alors toute son ardeur sur ses affaires, sans jamais parvenir à combler le manque laissé béant… jusqu’au jour où Akinjide Adeyemi, alors connu comme le second Doomfist, fléau de Numbani, lui offrit une nouvelle chance.

Adeyemi proposa à Ogundimu de se battre à ses côtés en tant que mercenaire. D’abord réticent, Ogundimu finit par accepter. Il découvrit alors une arène dans laquelle il pouvait librement déchaîner ses nouvelles capacités. Adeyemi lui ouvrit ensuite les portes de la Griffe. La doctrine de l’organisation, persuadée que seul le conflit permettait de rendre l’humanité plus forte, trouva un vibrant écho chez Ogundimu. De plus, les luttes intestines qui déchiraient la Griffe constituaient pour lui un nouveau défi, à la hauteur de son talent de meneur et de sa ruse de combattant.

Rouage important de l’organisation, Adeyemi fut vite supplanté au sein de la Griffe par Ogundimu, dont l’intelligence et la capacité à transcender faisaient, aux yeux de tous, un chef naturel. Alors qu’Adeyemi se satisfaisait de pillages de Numbani, Ogundimu nourrissait une ambition bien plus grande. Ces différences de vue conduisirent Ogundimu à tuer son mentor, dont il arbore aujourd’hui le gantelet et le nom.

Nouveau Doomfist, Ogundimu s’éleva rapidement dans la hiérarchie de la Griffe, jusqu’à participer à l’élaboration d’un conflit sensé se propager dans le monde entier. Mais avant que leur plan porte ses fruits, Ogundimu fut vaincu et capturé par une équipe d’élite d’Overwatch comprenant Tracer, Winston et Genji. Emprisonné dans un quartier de haute sécurité pendant des années, il attendit patiemment que les événements qu’il avait planifiés se produisent enfin.

Lorsqu’il sentit venir le moment d’occuper de nouveau le devant de la scène, Doomfist s’évada et récupéra son gantelet lors d’un combat déséquilibré contre les nouveaux robots défensifs OR15 de Numbani. Ayant récupéré sa place au sein du conseil dirigeant de la Griffe, Doomfist est de nouveau prêt à déclencher une guerre qui consumera la planète toute entière.


GENJI

Le cyborg Genji Shimada a fait la paix avec le corps augmenté qu’il rejetait jadis, et ce faisant, il a découvert une humanité supérieure.

En tant que plus jeune fils du maître du clan ninja Shimada, Genji connut une vie luxueuse et privilégiée. Les entreprises illégales de sa famille l’intéressaient peu, et malgré ses impressionnantes prédispositions révélées lors de son entraînement de ninja, il passait l’essentiel de son temps à vivre en playboy. Au sein du clan, beaucoup considéraient que l’insouciance de Genji représentait un grave risque et en voulaient à son père de le gâter et de le protéger. À la mort inattendue du chef de clan, le frère aîné de Genji, Hanzo, exigea que Genji prenne un rôle plus important dans l’empire de feu leur père. Genji refusa, à la grande colère de Hanzo. Les tensions entre les frères débouchèrent sur une confrontation violente, qui laissa Genji à l’agonie.

Hanzo pensait avoir tué son frère, mais Genji fut sauvé par Overwatch et l’intervention du Dr Angela Ziegler. L’organisation voyait en Genji un atout possible dans ses opérations en cours contre le clan Shimada. Grièvement blessé, Genji se cramponnait à la vie, et Overwatch lui offrit de rebâtir son corps en échange de son aide. Il fut soumis à un processus de cybernétisation intense, qui améliora sa rapidité et son agilité naturelles, tout en optimisant ses impressionnantes compétences de ninja. Transformé en arme vivante, Genji se lança avec passion dans le démantèlement de l’empire criminel de sa famille.

Avec le temps, Genji se sentit de plus en plus divisé. Les éléments mécaniques de son corps le répugnaient, et il n’arrivait pas à accepter ce qu’il était devenu. Lorsque sa mission fut terminée, il abandonna Overwatch et erra à travers le monde à la recherche d’un sens. Il vagabonda pendant de nombreuses années avant que son chemin ne croise celui du moine omniaque Zenyatta. Genji rejeta tout d’abord la sagesse de Zenyatta, mais le bienveillant omniaque ne se laissa pas décourager. Par la suite, Zenyatta devint son mentor, et sous la tutelle du moine, Genji se réconcilia avec sa double existence d’homme et de machine. Il apprit à accepter qu’en dépit de son corps de cyborg, son âme humaine était intacte, et il en vint à considérer sa nouvelle forme comme un don et une force unique.

À présent, pour la première fois de sa vie, Genji est libre. Même lui ne sait pas où le mènera son chemin.


MCCREE

Armé de son fidèle Pacificateur, le hors-la-loi Jesse McCree administre la justice à sa façon bien personnelle.

McCree était déjà célèbre en tant que membre du fameux gang Deadlock, dont le réseau illégal de trafic d’armes et d’équipement militaire couvrait tout le Sud-Ouest américain, quand lui et ses associés furent pris en flagrant délit, suite à une opération d’infiltration montée par Overwatch. Vues son adresse et son ingéniosité, on lui laissa le choix entre moisir dans une prison de haute sécurité et rallier Blackwatch, la division des opérations secrètes d’Overwatch. Il choisit alors la seconde option.

Bien qu’initialement très cynique, il finit par se convaincre qu’il pourrait faire amende de ses fautes passées en réparant les injustices aux quatre coins du monde. McCree appréciait la flexibilité inhérente au caractère clandestin de Blackwatch, qui ne s’embarrassait pas de bureaucratie et de paperasse. Mais quand l’influence d’Overwatch se mit à décliner, des éléments peu scrupuleux de Blackwatch tentèrent de renverser complètement l’organisation pour la mettre à leur service. Ne voulant pas prendre part à ces luttes intestines, McCree prit le maquis et disparut de la circulation.

Il refit surface plusieurs années plus tard en tant que pistolero mercenaire. Mais même si toutes sortes de gens sont prêts à employer ses talents, il ne se bat que pour les causes qu’il estime justes.


PHARAH

Fariha Amari a le sens du devoir dans le sang. Elle descend d’une longue lignée de militaires tous plus décorés les uns que les autres et brûle du désir de servir elle aussi avec honneur.

Quand elle était enfant, Fariha rêvait de suivre les traces de sa mère et de s’enrôler à son tour pour maintenir la paix dans le monde sous la bannière d’Overwatch. Elle s’engagea dans l’armée égyptienne, d’où sa ténacité et son sens tactique qui lui valurent de gravir les échelons du commandement. Elle était un officier courageux, qui méritait la loyauté de ceux qui servaient sous ses ordres. Avec son dossier exemplaire, Fariha était en bonne place pour rejoindre les rangs d’Overwatch, mais avant qu’elle ne puisse saisir cette opportunité, l’organisation avait été dissoute.

Après son départ de l’armée assorti d’une décoration pour services rendus, on lui offrit un poste au sein de Helix Security International, une agence de sécurité privée responsable de la protection du site de recherche des intelligences artificielles sous le plateau de Gizeh. Ce site top-secret était réputé essentiel pour la sécurité non seulement de la région, mais aussi de nombreux pays à travers la planète. Fariha accepta volontiers cette prestigieuse affectation et fut formée à l’utilisation du Raptora modèle VI, une armure motorisée expérimentale conçue pour allier une mobilité fulgurante à une puissance de feu dévastatrice.

Sous le nom de code de « Pharah », elle assure la sécurité du site de recherche. Même si elle déplore la fin d’Overwatch, elle rêve encore de pouvoir un jour se battre pour l’intérêt général et pour améliorer le monde.


FAUCHEUR

On parle d’un terroriste sous une grande cape noire connu seulement sous le surnom de Faucheur. Son identité et ses motivations sont un mystère. La seule chose que l’on sache, c’est que là où il apparaît, la mort ne tarde jamais à suivre.

Faucheur est un mercenaire extrêmement instable, un tueur implacable et impitoyable, responsable d’attaques terroristes un peu partout dans le monde. Il a participé à de nombreux conflits armés au cours des dernières décennies, sans jamais montrer la moindre loyauté envers quelque cause ou organisation que ce soit.

Les survivants le décrivent comme une ombre noire traversant indemne les champs de bataille les plus cauchemardesques. Les corps qu’il a laissés dans son sillage sont des coquilles vides et pâles, dépouillées de toute vie et ayant subi une dégradation cellulaire extrême. Il est possible que Faucheur soit le résultat d’une expérience génétique ratée qui forcerait ses cellules à se décomposer et à se régénérer simultanément à un rythme hyper-accéléré.

Ceux qui tentent de suivre ses déplacements commencent à voir un schéma dans ses apparitions. Ils pensent que Faucheur traque les anciens agents d’Overwatch pour les éliminer de façon systématique.


SOLDAT 76

Actuellement poursuivi dans une chasse à l’homme internationale, le justicier connu sous le nom de soldat : 76 mène une vendetta personnelle pour découvrir la vérité derrière la chute d’Overwatch.

Le soldat : 76 s’est fait connaître du public par une série d’attaques aux quatre coins du monde ciblant des institutions financières, des organismes obscurs et des centres d’Overwatch sécurisés. Bien que le reste du monde ne comprenne pas quelles sont ses intentions, certains affirment qu’il s’agit d’un ancien agent d’Overwatch, déterminé à apporter la lumière sur la conspiration qui a détruit l’organisation.

Bien que son identité reste un mystère, le bruit court qu’il serait un ancien membre formé dans le « programme d’amélioration de soldats » américain. Il possède des capacités physiques qui dépassent celles des autres soldats, ainsi que d’autres améliorations qui font de lui un combattant hors pair. De plus, il utilise un arsenal de pointe, en grande partie volé lors d’expéditions dans les locaux d’Overwatch.

Dans sa quête effrénée à la recherche des responsables de la chute d’Overwatch, le soldat : 76 est prêt à tout pour les traduire en justice.


SOMBRA

Comptant parmi les hackers les plus réputés du monde, Sombra se sert des informations qu’elle dérobe pour manipuler les détenteurs du pouvoir.

Bien avant d’adopter le pseudonyme de « Sombra », ░░░░░░ comptait parmi les milliers d’orphelins de la crise des Omniums. Les infrastructures du pays ayant été pour la plupart détruites, elle doit sa survie à son talent naturel pour l’informatique et le piratage.

Après avoir rejoint le gang mexicain Los Muertos, ░░░░░░ a contribué à leurs desseins de révolution contre le gouvernement. Les membres de Los Muertos étaient convaincus que la reconstruction du Mexique avait essentiellement profité aux classes riches et influentes, au détriment des plus démunis.

Enhardie par ses nombreux succès, ░░░░░░ fut prise au dépourvu lorsqu’elle mit le doigt dans l’engrenage d’une conspiration mondiale, dont les responsables connaissaient même son existence. Voyant sa sécurité compromise, ░░░░░░ dut effacer toute trace de son identité et s’efforça de disparaître du radar.

Elle refit surface sous le nom de Sombra, plus forte et déterminée que jamais à percer à jour le complot qu’elle avait découvert. Sombra entreprit des piratages encore plus audacieux et ses exploits lui valurent une certaine admiration, notamment de la part de la Griffe. Ayant rejoint les rangs de l’organisation, elle serait derrière les cyber-attaques massives ayant touché les corporations liées de près au gouvernement. Ses efforts ont encouragé une révolution populaire contre LumériCo au Mexique et ouvert une brèche de sécurité dans l’usine Volskaya, qui fabrique les armes de défense anti-omniaques de la Russie.

Avec l’appui des nombreuses ressources de la Griffe, Sombra peut aujourd’hui se concentrer sur son véritable objectif : percer le secret du complot et détourner ce pouvoir à ses propres fins.


TRACER

L’ancien agent d’Overwatch connue sous le pseudonyme de Tracer est une aventurière capable de se déplacer dans le temps et une force irrépressible au service du bien.

Lena Oxton, (nom de code « Tracer ») était la plus jeune recrue de toute l’histoire du programme de vol expérimental d’Overwatch. Ses talents de pilote et son intrépidité lui valurent d’être sélectionnée pour tester un prototype de chasseur-téléporteur, le Sillage. Malheureusement, la matrice de téléportation de l’avion eut une avarie lors du premier vol d’essai et disparut. Lena fut présumée morte.

Elle finit par réapparaître des mois plus tard, profondément changée par l’épreuve qu’elle venait de traverser : sa structure moléculaire avait été désynchronisée par rapport à l’écoulement normal du temps. Souffrant de « chrono-dissociation », elle était devenue une sorte de fantôme vivant, disparaissant irrégulièrement pendant des heures ou des jours et incapable de maintenir sa consistance physique dans les rares moments où elle était présente.

Les médecins et les chercheurs d’Overwatch étaient perplexes, et son cas semblait désespéré, jusqu’à ce qu’un scientifique appelé Winston parvienne à concevoir le chrono-accélérateur, un appareil capable d’ancrer Tracer dans le présent. Cela permit également à Tracer de contrôler son propre flux temporel et de le ralentir ou de l’accélérer à volonté. Grâce à cette nouvelle compétence, elle devint l’un des agents les plus efficaces d’Overwatch.

Depuis la dissolution de l’organisation, Tracer continue de lutter pour la bonne cause et de combattre les injustices dès qu’elle en a l’occasion.


Voici pour la partie attaquants, et je vais vous donner mon avis sur chacun d’entre eux :

Doomfist, son problème principal est l’obligation d’être proche de son ennemi afin de lui infliger plus de dégâts, mais il reste un personnage agréable à jouer, une bonne brute.

Genji, est l’un de mes personnages fétiches, rapide, agile et vif, il faut un peu d’entraînement afin de le manipuler parfaitement, sa capacité à renvoyer les coups peut sauver dans plusieurs situations.

McCree, je ne le trouve pas trés interressant, ses balles sont puissantes mais ce n’est pas le meilleur attaquant. Ce personnage manque de charisme.

Pharah, bourrin bourrin bourrin, elle vole, elle tire, certainement mon personnage préféré à mes débuts, simple et efficace.

Faucheur, il est classe mais est un peu dur à prendre en main, toutefois, sa capacité ultime peut faire des ravages.

Soldat : 76, un autre personnage fétiche, autant puissant que guérisseur, il possède plusieurs cordes à son arc et est assez simple à manipuler.

Sombra : avec Pharah, l’un de mes personnage d’entrée, elle permet de se cacher en devenant invisible et d’avoir un gameplay plus fourbe que les autres 😉

Tracer : simple et efficace, mobile et rapide, il faut toujours rester en mouvement avec elle, une de ses capacités est de remonter dans le temps, assez chouette quand on tombe dans une fosse pour reprendre l’ennemi par surprise !!!

Page Suivante

Vous pourriez aussi aimer

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.