overwatch

Partie 5 : Personnages Soutien Overwatch

Soutien


Ana 

Membre fondateur d’Overwatch, Ana met son talent et son expertise au service de la défense de sa patrie et de ses proches.

L’Égypte ayant payé un lourd tribut lors de la crise des Omniums, les services de sécurité du pays, affaiblis et en sous-effectif, choisirent de se tourner vers des snipers tels qu’Ana Amari, alors considérée comme l’un des meilleurs éléments du pays. Son adresse, sa capacité à prendre des décisions et son instinct l’amenèrent naturellement à rejoindre les troupes d’Overwatch, qui mirent fin à la guerre.

Suite au succès de cette mission, Ana fut promue au rang de capitaine et servit de nombreuses années en tant que second du commandant Morrison. Malgré ses responsabilités accrues, Ana refusa d’être éloignée des opérations de combat. Elle continua d’opérer sur le terrain jusqu’à la cinquantaine, mais fut déclarée morte après avoir été neutralisée par un agent de la Griffe connu sous le nom de « Fatale », lors d’une prise d’otages.

Ana a survécu à des blessures graves et à la perte de son œil droit. Pendant sa convalescence, le poids d’une vie entière consacrée au combat se fit sentir et elle décida qu’il valait mieux rester morte aux yeux du monde. Les années passant, et voyant sa patrie de plus en plus menacée, elle comprit qu’elle avait toujours le désir de protéger les siens.

Après avoir « réquisitionné » l’armement d’Overwatch, Ana est de retour pour défendre la paix face aux menaces qui pèsent sur la sécurité et la stabilité de la région.


LUCIO 

Lúcio est une célébrité internationale qui milite pour le changement social par sa musique et ses actions.

Lúcio Correia dos Santos grandit à Rio de Janeiro, dans une favela surpeuplée et durement touchée par le bouleversement économique qui suivit la crise des Omniums. Alors que le Brésil entamait une longue convalescence, Lúcio voulut trouver un moyen de mettre un peu de baume au cœur des gens qui l’entouraient. Sa solution, il la trouva dans la musique, qui lui permit de rassembler les gens, voire de leur faire oublier leurs soucis, ne fut-ce que pour un court instant. Il se produisait dans la rue, dans des fêtes de quartier, et, sa notoriété grandissant, dans plusieurs salles underground célèbres.

Mais le petit monde de Lúcio, aussi soudé soit-il, sombra dans le chaos quand la multinationale Vishkar Corporation signa un contrat pour réorganiser de larges pans de la ville. Le promoteur avait assuré à Lúcio et ses voisins que ces reconstructions amélioreraient leur quotidien, mais ces promesses ne se concrétisèrent jamais. Vishkar se mit à contrôler les habitants dans le but de former une société plus policée à ses yeux : couvre-feu, sanctions contre les comportements excentriques et exploitation de la population comme main-d’œuvre bon marché.

Lúcio ne put le tolérer. Il déroba à Vishkar la technologie sonique utilisée pour opprimer le peuple, et il en fit un outil de ralliement et d’action. Les habitants se rebellèrent et finirent par expulser Vishkar de leurs quartiers. Du jour au lendemain, Lúcio fut élevé au rang de star et d’icône du changement social positif. Sa musique devint incroyablement populaire. Alors qu’il se produisait auparavant uniquement dans son pays, il se mit à remplir des stades dans le monde entier.

Grâce à sa célébrité soudaine, Lúcio découvre qu’il a l’opportunité de changer les choses et de rendre le monde meilleur.


ANGE

Véritable ange gardien pour ceux qu’elle prend en charge, le docteur Angela Ziegler est une soignante hors pair, une scientifique brillante et une fervente partisane de la paix.

Ziegler a gravi les échelons jusqu’à la direction du service de chirurgie d’un grand hôpital suisse avant de lancer une percée révolutionnaire dans le domaine des nanotechnologies appliquées qui a amélioré de façon radicale le traitement des maladies et des traumatismes potentiellement mortels. C’est grâce à ce domaine d’expertise qu’elle a attiré l’attention d’Overwatch.

Privée de ses parents par la guerre, Angela Ziegler était opposée à l’approche militariste de l’organisation dans le maintien de la paix mondiale. Mais elle finit par reconnaître qu’Overwatch lui offrait l’opportunité de sauver des vies à bien plus grande échelle. En devenant responsable de la recherche médicale d’Overwatch, Angela cherchait à optimiser l’application de ses travaux pour dispenser des soins sur le terrain dans les situations de crise. Ses recherches se concrétisèrent sous la forme de l’armure de traitement des urgences Valkyrie, qu’elle pilota elle-même lors de nombreuses missions d’Overwatch.

Malgré ses contributions significatives, elle était fréquemment en désaccord avec ses supérieurs et les objectifs globaux de l’organisation. Après la dissolution d’Overwatch, Ziegler put se consacrer à apporter de l’aide aux victimes de guerre.

Même si elle passe maintenant l’essentiel de son temps à soigner les victimes et les réfugiés dans les zones de crise aux quatre coins du globe, on peut encore compter sur le Dr Ziegler et sur son armure Valkyrie quand des innocents sont en péril.

(J’ai préféré une version longue car le gameplay de Ange le nécéssite).


MOIRA

Aussi brillante que controversée, la scientifique Moira O’Deorain est à la pointe de l’ingénierie génétique. Toutes ses recherches visent à modifier la structure même des composantes biologiques fondamentales.

Il y a plus de dix ans, O’Deorain a mis le microcosme scientifique en émoi en publiant un article controversé détaillant une méthodologie qui permettait de créer des programmes génétiques sur mesure capables de modifier l’ADN cellulaire. Sa découverte prometteuse semblait franchir une étape vers l’éradication des maladies et l’optimisation du potentiel humain.

Cependant, des dissensions à propos de son travail naquirent très vite parmi ses confrères. Beaucoup le considéraient comme dangereux en raison des questions éthiques qu’il soulevait et O’Deorain fut même taxée de nourrir une soif insatiable de progrès scientifique. Un travers qui, selon certains, avait mené à la crise des Omniums. De plus, d’autres généticiens furent incapables de reproduire les résultats des études de Moira, ce qui contribua à décrédibiliser encore ses recherches. Ses publications, plutôt que de propulser sa carrière, endommagèrent gravement sa réputation.

Elle reçut une bouée de sauvetage sous la forme d’une offre de la part d’un mécène improbable : la division des opérations spéciales d’Overwatch, Blackwatch. Moira reprit ses recherches à l’insu du public et développa de nouvelles armes et technologies pour son nouvel employeur. Le contrat qui la liait à Blackwatch était un secret bien gardé jusqu’à ce que des enquêtes découvrent le pot aux roses à la suite de l’incident de Venise. De nombreux dirigeants haut placés d’Overwatch nièrent alors avoir été au courant de la situation.

Une fois Overwatch démantelée, O’Deorain n’eut d’autre choix que se tourner vers des sources de financement non conventionnelles. Cette fois, elle fut invitée à rejoindre le collectif scientifique ayant fondé la ville d’Oasis. Mais certains prétendaient qu’une organisation clandestine, la Griffe, soutenait financièrement Moira depuis déjà des années, l’aidant dans ses expérimentations en échange de l’exclusivité de ses découvertes.

Bien qu’O’Deorain soit capable de tout pour faire progresser la recherche scientifique, ses travaux restent largement inconnus du grand public. Mais maintenant qu’elle est libérée de toute contrainte, ce n’est qu’une question de temps avant que ses découvertes changent profondément la donne.


SYMMETRA

Symmetra peut littéralement altérer la réalité. En manipulant des assemblages photoformés, elle façonne le monde comme elle souhaiterait qu’il soit, dans l’espoir de concevoir une société parfaite.

Après la crise des Omniums, la société Vishkar, basée dans le sud de l’Inde, entreprit un laborieux processus de création de nouvelles cités autosuffisantes pour abriter les populations déplacées par le conflit. L’une de ces cités, Utopée, fut créée en utilisant une technologie révolutionnaire de photoformation qui permettait aux architectes de modeler en un clin d’œil les rues, les espaces de vie et les services publics.

Après avoir été reconnue comme l’une des rares personnes capables de devenir un architecte façonneur de lumière, la jeune Satya Vaswani fut arrachée à l’extrême pauvreté de son milieu pour intégrer l’école d’architecture de Vishkar. Parfaitement esseulée dans cette nouvelle vie, Satya se dévoua entièrement à son éducation. Elle perçut rapidement les applications possibles de la technologie et devint l’une des meilleures élèves de l’école. Satya avait une approche de la photoformation différente de celle de ses condisciples et de leurs procédures de construction mécaniques. Elle-même érigeait ses assemblages en s’inspirant des mouvements de danse traditionnelle de sa terre natale.

Même si elle était une des architectes les plus doués d’Utopée, Vishkar sut voir un tout autre potentiel dans les capacités de Satya. Sous le pseudonyme de « Symmetra », elle fut envoyée pour effectuer des missions clandestines aux quatre coins du monde afin de promouvoir les intérêts de la corporation et de renforcer son influence internationale.

Symmetra croit que ses actes servent l’intérêt général de la société. Mais elle se demande parfois si le contrôle et l’ordre qu’elle appelle de ses vœux sont vraiment ce qui convient le mieux à l’humanité.

(Tout comme Ange, version longue car ses spécificités sont complexes).


ZENYATTA

Zenyatta est un moine omniaque qui parcourt le monde à la recherche de l’éveil spirituel. On dit que ceux qui le croisent en sont changés à jamais.

Il y a des années, après la crise des Omniums, un groupe de robots omniaques renégats ont fait l’expérience de ce qu’ils ont ensuite appelé un éveil spirituel. Abandonnant leurs existences préprogrammées, ils partirent établir un monastère communautaire dans les lointaines hauteurs de l’Himalaya. Après des années de méditation et de réflexion sur la nature de l’existence, ils en vinrent à croire qu’au-delà de leurs intelligences artificielles, ils disposaient, à l’instar des humains, de l’essence d’une âme.

Partant de l’égalité spirituelle entre eux-mêmes et les humains, les moines, dirigés par un énigmatique robot répondant au nom de Tekhartha Mondatta, cherchèrent à panser les blessures causées par la crise des Omniums une génération plus tôt et à ramener l’harmonie sociale entre humains et robots. Leur message fut adopté et relayé par des millions de gens et ils devinrent mondialement célèbres.

Mais un moine, Zenyatta, désapprouvait cette nouvelle tournure. Il pensait que l’apaisement des dissensions entre les humains et les omniaques ne pouvait provenir d’un enseignement dogmatique mais devait passer par l’implication individuelle et les relations interpersonnelles.

Finalement, Zenyatta a décidé de suivre sa propre voie. Il a quitté le monastère et parcourt le monde, aidant ceux qu’il croise à surmonter leurs luttes internes et à trouver la paix intérieure. Mais quand c’est nécessaire, il est prêt à se battre pour protéger les innocents, qu’ils soient omniaques ou humains.


Voilà pour le bon aperçu des soutiens, je vous avoue que je ne suis pas le plus grand fan de cette catégorie, mais ils apportent potentiellement une aide inestimable à l’équipe quand ils sont bien contrôles et que les joueurs connaissent leur rôle.

Ana, tireuse d’élite, elle est aussi bonne en tir de soutien qu’en tir de guérison, un bon personnage qu’il faut apprendre à manier comme tout sniper.

Lùcio, mélomane attaquant défensif et guérisseur ! Il glisse sur la vibe des murs au rythme de sa musique, un personnage haut en couleur et agréable à jouer bien que peu puissant.

Ange, magnifiquement céleste, personnage dur à manier mais tellement puissante, je me suis même surpris à faire des série de kills avec son pistolet !!!

Moira, mi ange, mi démon. Peu puissante mais indéniablement utile, elle peut jouer sur tous les tableaux et reste un personnage furtif. Très agréable à jouer.

Symmetra, ce personnage n’est pas un personnage d’attaque, mais plus un personnage de stratégie, disséminer des pièges bien placés, utiliser un transporteur, voilà sa ligne directrice.

Zenyatta, personnage un poil bouddhiste, assez performant, mais peu charismatique comparé à d’autre. Je ne l’utilise que très peu, mais son attaque « étoile » est meurtrière !!!

Conclusion:
Mes personnages favoris sont Genji pour ses attaques furtives et son côté Yamakasi, Soldat : 76 pour sont côté brut et guérisseur, Orisa pour sa capacité à protéger tout en défouraillant avec sa mitrailleuse et Moira pour son côté fourbe et attaque/soin à distance!

Au fur et à mesure que l’on joue, on s’aperçoit de l’importance du choix des personnage au sein d’une équipe. A savoir que s’il y a un tank, il faudra logiquement un guérisseur/soutien. On en arrive même a prendre des personnages que nous n’avons pas l’habitude de prendre afin de combler les manques. Même si les parties semblent rébarbatives, il n’en est rien, il suffit de tomber ou de construire une team parfaite pour que chaque partie soit un immense moment de bonheur ! Ce jeu est résolument tourné « social », il ne faut pas hésitez à inviter ses amis pour faire des parties dignes de ce nom 😉

Page Suivante

Article en relation
overwatch
Partie 8 : Actualités, Mise à Jour