Be Playstation
PS4, PS4 Pro, Playstation VR, Accessoires PS4 - News, Guide d'Achat, Edito, Vidéos

PS5 : de son avenir parmi les produits Sony

Le jeu parmi d'autres médias et canaux de diffusion

ETFS 201412 Bilan Boule de Cristal copier 1
0 192

2018 se termine à peine que les analystes s’en donnent à cœur joie quant au devenir de Sony et ses consoles.

Ainsi GameDaily.biz, a réuni ses analystes pour faire le point avec eux.

La PS4

Les ventes de la PS4 se portent particulièrement bien (voir ici), mais impossible de ne pas comparer ses ventes à celles de la PS2, qui avait atteint les 150 millions d’unités. Selon l’équipe d’analystes, ces ventes ne sont plus atteignables, étant donné la structure actuelle du marché. Cependant, la PS4 pourrait atteindre environ 110 à 135 millions d’unités.

Ses ventes peuvent s’expliquer par les succès rencontrés par deux exclusivités PS : God of War et Spider-Man. Ceux-ci s’étant vendus à plus de 3 millions d’exemplaires les 3 jours suivants leur sortie et respectivement 5 et 9 millions environ un mois après.

Considérant, les jeux exclusifs PS4 à venir, cela pourrait conforter les ventes de la console : Days Gone au mois d’avril, Dreams actuellement en bêta et évidemment les mastodontes Death Stranding et The Last Of Us Part II, dont tout le monde s’accordent à les voir arriver cette année.

Un doute subsiste quant à ces deux derniers. Sortiront-ils en cross-génération ? Ou annoncent-ils simplement la fin de la PS4. On se souvient que le premier opus de Last of Us s’était vu remasterisé sur PS4. Les analystes sont d’accord pour affirmer que ces jeux seront de toute façon disponibles sur la prochaine console Sony, directement au lancement ou sous forme de portage.

Mais qu’en est-il de la sortie de la PS5 ?

Nous avons déjà eu l’occasion d’en parler dans nos articles. Sans communication habituelle via l’E3 ou le Playstation Experience, que nous réserve Sony ? Des Sony Direct ? Un bombardement via les réseaux sociaux ? Selon les analystes, le défi sera de réussir à toucher toutes les catégories de joueurs. Y compris les joueurs occasionnels, qui ne lisent que peu les nouvelles et équivalents.

La force de Sony en l’occurrence est la largesse de son offre. Sony n’est pas connu que pour sa console, mais également pour tous ses produits électroniques.

Cependant, cette force peut se révéler source de confusion pour les consommateurs. Les clients Hi-Fi ne sont pas forcément les clients consoles. Ajoutez que Sony propose le PS Now (accessibles aux joueurs PC) le PS Vue (service de vidéo à la demande, et non réservé aux possesseurs de Playstation) et de nombreux autres produits. Une expérience similaire avait été tenté par Microsoft et s’était avérer être une grossière erreur (obligation de s’équiper du Kinect et prix trop élevés). Toutefois, les analystes sont plus confiants cette fois. Selon eux, Sony est en bonne place pour le faire et compare Sony à Google ou Amazon, plutôt qu’un Apple-like.

Restons malgré tout prudent. Proposer une plateforme multi-média à des joueurs ? Selon nos analystes, si la PS4 a si bien fonctionné, c’est justement parce qu’elle s’est concentrée sur le jeu. Or le PDG de Sony souhaiterait inclure à l’éco-système Playstation d’autres produits Sony Entertainment (films, séries, musiques, etc.).

N’en reste pas moins que les différentes filières Sony sont efficaces dans leur domaine. Les consommateurs seront-ils séduits par un hub numérique ? Comprendront-ils l’offre ? Ou serons-nous confus face à celle-ci ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. AcceptRead More