Actualités

Sony déclare qu’il ne partagera pas les détails de la PS6 avec Activision s’il est acquis par Microsoft

Photo of author

Publié par Richard

Publié le

Le patron de Sony Interactive Entertainment, Jim Ryan, a déclaré qu’il ne partagerait pas les détails concernant PlayStation 6 avec Activision Blizzard, devrait l’entreprise soit acquise par Microsoft comme prévu.

Ryan a déclaré à la Federal Trade Commission des États-Unis (Axios via VGC) que par le passé, sa collaboration avec Activision a conduit au développement de fonctionnalités de la console PlayStation qui l’ont aidée à se démarquer de ses concurrents. Mais si Activision est racheté par Microsoft, ce partenariat sera effectivement dissous, a déclaré Ryan.

« Nous ne pouvions tout simplement pas courir le risque qu’une entreprise appartenant à un concurrent direct ait accès à ces informations », a-t-il confirmé à la FTC, ajoutant qu’en tant qu’entreprise indépendante, Activision avait tout intérêt à « créer de grands jeux sur toutes les plateformes ». Après l’acquisition, Ryan a observé qu’Activision serait enrôlé pour aider à améliorer le matériel Xbox.

Cela rejoint les affirmations antérieures de Sony selon lesquelles Activision pourrait publier des versions boguées ou « dégradées » de Call of Duty pour PlayStation, s’il appartenait à Microsoft. « Détecter rapidement tout détournement et garantir le respect d’un engagement en matière de qualité technique ou graphique serait un défi », a déclaré Sony à l’époque.

« Par exemple, Microsoft pourrait publier une version PlayStation de Call of Duty où les bogues et les erreurs n’apparaissent qu’au niveau final du jeu ou après des mises à jour ultérieures », a ajouté SIE.

Pendant ce temps, Microsoft fait toujours face à plusieurs barrages routiers, principalement de la Competitions and Markets Authority du Royaume-Unien concluant son accord pour acquérir Activision Blizzard, ce qui signifie que ce n’est pas encore tout à fait conclu.