[Test] GranBlue Fantasy Versus : Du RPG Mobile Au Versus Console

0

Après Dragon Ball FighterZ, Arc System Works nous livre son nouveau jeu de combat prévu pour le 6 mars 2020. Celui-ci est un peu plus dans l’esprit de leurs premières licences, je pense notamment à Guilty Gear et Blazblue. GranBlue Fantasy: Versus est basé sur une franchise de JRPG qui n’était auparavant jamais arrivée sur nos contrées. Bienvenue dans le monde de Granblue Fantasy

Un Brin D’Histoire

La série des Granblue Fantasy est une saga de jeux sortie exclusivement sur mobile, développée par le studio Cygames, et n’a jamais quitté le territoire nippon. L’équipe de développement comprenait Nobuo Uematsu à la composition musicale et Hideo Minaba à la direction artistique, les deux ayant déjà collaborés sur les Final Fantasy V, VI et IX, et cela se ressent dans l’ambiance.

Dans l’univers de Granblue Fantasy, le monde est divisé en plusieurs îles qui flottent dans les airs et dont le seul moyen de voyager de l’une à l’autre est d’utiliser une sorte d’aéronef. Nous y suivons l’équipage de Gran dans différentes aventures afin de sauver le destin de l’humanité.

Mode RPG : Une Campagne Solo

Granblue Fantasy Versus étant issue d’une licence JRPG, il est de bon goût que la campagne solo s’en inspire grandement. Bien que sympa, elle restera assez anecdotique dans sa réalisation. Le jeu se transformera en Beat’Em All en side scrolling, et lors des combats contre les boss, redeviendra un versus plus classique, à cela près que les boss seront des sacs à pv. Bien heureusement, un compagnon pourra nous épauler lors des joutes, guidé par une IA pas très finaude ou un second joueur, en local comme en ligne.

RPG oblige, vos personnages prendront de l’XP et des niveaux, augmentant ainsi leur puissance. Un système de compétences, allant du buff/debuff au sort d’attaque, est également de la partie. Avec 2 par personnage, à vous de trouver les meilleurs combinaisons. Vous aurez aussi une gestion d’inventaire que vous pourrez équiper dans vos Bardas, avec affiliation élémentaire. Cette feature aurait pu être sympa, mais bien trop fouillis, et de toute manière le jeu permet de faire de l’auto-équipement, il ne vous restera plus qu’à améliorer votre stuff. Vous pourrez en looter en terminant les combats, dans une loterie ou via un marchand.

La narration reste quelque peu décevante. L’histoire est très convenue pour les amateurs de JRPG ou de manga d’aventure, et la réalisation des cut-scenes pauvre. Alors que certaines cinématiques vous donneront l’eau à la bouche, vous vous retrouverez bien vite et souvent face à des dialogues en plan fixe, là où Dragon Ball FighterZ proposait une mise en scène avec cadrage pour accompagner les échanges entre protagonistes. Cependant, le travail artistique est de qualité, notamment pour les artworks, et bien que l’histoire soit dans la continuité des épisodes précédents, vous serez assez guidés pour suivre l’épopée de nos héros sans être perdu, et un glossaire sera disponible à tout moment afin d’approfondir votre connaissance du lore.

Enfin tout cela sera complété par La Tour De Bab-il. Il ne s’agira ni plus ni moins que de refaire les niveaux complétés, en enchainant les étages, afin de farmer XP, crédits et stuff de meilleur qualité. La principale gêne au cours des cessions de jeu du mode RPG fût les temps de chargements assez longs, on a parfois le sentiment de passer autant de temps à attendre qu’à jouer.

PVP Et Gameplay

Granblue Fantasy Versus se veut facilement accessible. Carré, triangle et rond servent respectivement aux attaques légères, moyennes et lourdes avec un auto-combo de 3 hits , la touche croix est un coup unique par perso, L1 et L2 pour projection et attaque aérienne, R1 et R2 pour les attaques spéciales, différentes selon la direction de votre joystick, et la garde avec une esquive possible avec arrière et un dash avec avant qui peut vous permettre de passer dans le dos de votre adversaire.

À cela s’ajoute l’Ogi, attaque ultime bénéficiant d’une très belle mise en scène, que vous pourrez lancer une fois la jauge à 100%. Les attaques spéciales ont une mécanique de cooldown afin d’éviter le spam et de temporiser les combos, qui sortent facilement. Tout le sel des combats se fera sur les hitbox, animations des personnages et jaugeage des distances. Néanmoins un peu plus de souplesse dans le déplacement des personnages aurait été appréciable.

Le roster, bien qu’assez faible reste varié, et chacun pourra trouver son bonheur. En revanche, le titre n’est pas encore sorti en Europe que des DLC de personnages sont déjà annoncés, à 60€ la galette pour 12 personnages, l’addition est un peu amère.

Un Contenu Généreux

En terme de contenu hors-jeu, on peut dire qu’Arc System Works n’a pas eu la main légère. Entre les artworks, le glossaire, les différents déblocables pour les personnages (couleurs, skin d’armes) la galerie, la possibilité de voir tous les replays de nos affrontements en ligne pour les partager et même voir les commandes entrées par l’adversaire, vous aurez de quoi vous occuper de nombreuses heures.

Conclusion
Avec un énorme contenu déblocable, mais son roster faible bien que varié, le nouveau bébé d’Arc System Works mise tout sur son gameplay simple, efficace mais exigeant pour qui veut gravir le classement. En espérant une prochaine MAJ qui pourrait réduire les temps de chargement, le titre reste agréable à jouer, et a ce qu’il faut pour pouvoir s’illustrer sur des scènes compétitives comme l’EVO
badges conseille
Les Plus
– La direction artistique
– Le gameplay simple et efficace
– Un contenu conséquent
Les moins
– Les temps de chargement
– Le roster léger et en DLC
Granblue Fantasy Versus
  • Un jeu de combat signé Arc...
  • Incarnez votre combatant...
  • Un monde en 2.5D de toute...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.