Test: Judgment – Un détective dans Kamurocho

0 141

Les gars du studio Ryu Ga Gotoku (créateurs de Yakuza) apportent ici un spin-off de la saga Yakuza. Judgment propose de jouer le rôle d’un détective privé qui a pour mission de faire justice pour divers clients dans la zone de travail du clan Tojo. Nous voilà donc de retour à Kamurocho pour résoudre plusieurs enquêtes et mystères.


Entre scènes de crimes et aires de jeux

Il y a un cœur qui bat dans le centre-ville de Kamurocho, mais peu de gens savent l’écouter comme Takayuki Yagami alias « Tak ». Ce jeune détective au passé d’avocat est toujours prêt à prendre le parti des plus faibles dans un décor urbain qui ne fait de cadeau à personne. Takayuki dirige l’agence de détectives Yagami avec son ami Masaharu Kaito, un ancien yakuza chassé par le clan Tojo. Cependant, un événement tragique viendra remettre en question tout ce en quoi il croyait.

Le protagoniste principal est un ancien avocat qui a changé de voie pour devenir détective.

Une série de meurtres mystérieux bouleverse le Kamurocho déjà chaotique, et les corps de trois mafieux du Kansai se retrouvent en une des journaux. Un dénominateur commun semble lié ses assassinats: le meurtrier trouve plaisir à extraire les yeux de ses victimes. Voici le point de départ de cette nouvelle licence made in Sega.

L’intrigue arrive à capter notre attention tout au long de l’aventure, notamment grâce aux nombreuses séquences vidéo, doté d’une réalisation impeccable. Le charisme imposant des protagonistes aident à se plonger pleinement dans l’histoire et à avancer pour résoudre tous les mystères auquel on est confronté.

Lieux de rencontre, mini-jeux et plus encore

La totalité du jeu se passe dans le quartier emblématique de Kamurocho, on pourrait reprocher à Sega de la facilité de ce côté là. Cependant, les coûts pour reproduire à l’identique ce quartier symbolique avec le Dragon Engine a dû être onéreux. Ce choix est compensé par la multitude d’activités intéressantes, de personnages singuliers et d’histoires uniques qui donnent vie et nous plonge pleinement dans son cadre saisissant. La disponibilité des sous-titres pour toute l’Europe vient aussi appuyer ce parti-pris.

Kamurocho regorge d’activités en tout genre

Une chose est sûr, dans Judgment, il est dur de s’ennuyer. Kamurocho déborde de choses à faire, à commencer évidemment par les quêtes annexes, souvent porteuses d’une bonne dose d’humour dans un scénario plutôt dramatique. Vous pouvez vous lier d’amitié avec certains commerçants de Kamurocho, chacun ayant leurs propres problèmes et histoires à nous raconter. Ces commerçants vous proposeront des quêtes secondaires qui sont facilement reconnaissables sur la carte et se divisent souvent en plusieurs « étapes ». Ces liens d’amitiés ont un réel impact sur l’aventure, notre popularité augmentera à chaque fois que nous nous lierons d’amitié avec quelqu’un. Certains pourront nous porter secours lors d’une rixe ou nous permettra de débloquer de nouveaux événements et contenus comme des menus secrets.

Après avoir mis une raclée, rien de tel qu’un café pour se détendre.

S’il y a une chose pour laquelle les œuvres de Ryu Ga Gotoku Studio sont connues, c’est l’énorme quantité de contenus secondaire de qualité qu’elles nous offrent. Et comment évoquer Kamurocho sans ses fameuses salles d’arcades? Il en existe une flopée, à commencer par Fighting Vipers, Motor Raid, sans oublier l’indémodable Space Harrier ou bien même Virtua Fighter 5 : Final Showdown. Mention spécial à Kamuro of the Dead, un mix’up hybride entre House of the Dead et Yakuza : Dead Souls.

Tak Versus Loubars

Le système de combat suit les mêmes règles que d’habitude : un bouton pour les attaques faibles et rapides, un pour les attaques puissantes et un autre pour les prises. Nous pouvons défendre et esquiver, et avec notre barre d’énergie nous pouvons exécuter des techniques spéciales. Ces attaques chorégraphiées sont d’une brutalité explosif et dépendront de certaines conditions pour pouvoir les exécuter (que l’ennemi soit au sol, que nous ayons une arme dans notre main, que l’adversaire soit assommé, que nous l’attrapions près d’un endroit etc).

Le héros est extrêmement agile, lors des phases de combat, il nous est permis d’utiliser les murs pour nous propulser et nous jeter violemment contre nos adversaires, une manœuvre très utile pour surprendre et prendre en défaut quiconque ose nous affronter. Nous apprendrons même à sauter par-dessus les ennemis pour éviter leurs attaques et les frapper par derrière. Te-rri-ble!

Ça à l’air de faire très très mal …

Tak peut alterner deux styles de combat : le style de la grue et celui du tigre. Le premier nous sera très utile pour faire face à des groupes d’ennemis, tandis que le second est orienté vers les duels en un contre un. Nous pouvons rapidement alterner entre les deux d’une simple touche sur la croix directionnel bas. Une nouveauté fait son apparition dans les combats. Certains ennemis possèdent une aura autour d’eux, ils ont la possibilité d’exécuter certaines techniques qui, en cas d’impact, nous feront des « dommages mortels », ou nous causeront des blessures qui réduiront notre capacité maximale de vie.

Les combats offrent une légère évolution de ce qui a été vu dans la saga Yakuza, plus amusants, spectaculaires et dynamiques grâce à quelques ajouts qui rafraîchissent le système de combat.

Dans la peau d’un détective

Judgment ne nous propose pas seulement de se fritter avec le premier venu dans la rue. En bon détective privé, nous devrons effectuer une multitude de tâches d’investigation qui sont liées à notre travail. Il nous sera proposé d’examiner des lieux à la recherche de preuves, crocheter des serrures, traquer un suspect, poursuivre un fuyard qui tente de nous échapper, s’introduire discrètement dans certains endroits, prendre des photos compromettantes, découvrir des lieux inaccessibles avec notre drone etc…

Les moments d’exploration à la recherche d’indices est probablement ce que j’ai le plus apprécié. Cependant, les missions de filature (même si il y en a peu) sont parfois barbantes, lentes, semblables les unes aux autres et ne demandent presque aucun défi. Dans de nombreuses occasions, nous devrons choisir nos réponses. Si nos questions et nos déductions sont correctes, nous obtenons une série de points supplémentaires.

Made by Dragon Engine

Comme on pouvait s’y attendre, le studio a une fois de plus utiliser le remarquable moteur Dragon Engine pour donner vie au jeu. Kamurocho est superbement recréée, le paysage est riche en détails, à l’intérieur comme à l’extérieur. Et s’il y bien une chose que j’affectionne, ce sont les endroits clos qui fourmillent de détails. Techniquement, le jeu tourne avec 30 images/secondes sans sourciller, même avec un grand nombre d’ennemis à l’écran, petite prouesse que je me devais de signaler.

Les jeux de lumières, et les effets de contrastes sont agréables. Les impacts de destruction ainsi que le nombre d’objets utilisables lors de combats est impressionnant. La majorité des objets qui nous entoure peut devenir une arme. Les effets sonores sont du même calibre, la bande sonore étendue et variée s’adapte merveilleusement à chaque instant, apportant des touches comiques, dramatiques et épiques quand il le faut. Le doublage nous permet de choisir entre anglais et japonais, ce dernier étant, à notre avis, l’option idéale pour profiter pleinement de l’aventure et nous immerger pleinement dans son atmosphère.

Cerise sur le gâteau, tous les textes, je dis bien tous, ont été traduits impeccablement en français. Il y a de quelques fautes d’orthographe ici et là, mais rien de bien méchant.


badges excellent

Si jusqu’à présent la barrière de la langue vous a rendu imperméable aux jeux Yakuza, vous n’aurez plus d’excuse avec cet épisode qui vous permettra probablement de comprendre la renommée de ces jeux si fascinants. L’essence et la qualité de la série est conservée ainsi qu’une multitude de nouveautés qui donne à Judgment une touche unique et personnelle.


Les plus

  • Une réalisation au poil et un scénario palpitant
  • Un système de combat très complet
  • L’abondance d’activités secondaires
  • Les investigations
  • Jeu totalement traduit en français

Les moins

  • On aurait aimé voir un autre quartier que celui de Kamurocho
  • Répétitif à certains moments

Judgment convient:

  • aux adeptes de la série Yakuza
  • à ceux qui veulent découvrir la série
  • aux amateurs de l’archipel nippon
  • à tout ceux qui aiment les intrigues et les enquêtes
PROMO
Judgment
131 Commentaires
Judgment
  • Sortie vidéo HD 720p,1080p
Vous pourriez aussi aimer

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.