Sony peut-il réellement surprendre à l’E3 2018 ?

Analyse et prédictions

2

Quelque part enterré dans quartiers généraux de Sony, derrière des gardes du corps armés et des serrures complexes, existe un tableau blanc avec l’agenda de l’E3 2018 de PlayStation. Une mine d’or pour les journalistes. Près de trois mois avant le début de l’événement mondial que nous attendons tous, nous sommes curieux de savoir si ces gribouillis pourraient réserver des surprises. Ou si, comme à l’E3 2017, cette présentation sera une simple présentation de projets que nous connaissons déjà.

Le show de l’an dernier n’avait rien de mal, bien sûr, mais le géant japonais paie maintenant le prix de l’admiration des journalistes. Il ne vous faudra pas beaucoup de temps pour prédire le lineup pour le programme de 2018 : The Last of Us : Part II a déjà été confirmé, Spider-Man sera probablement daté aussi. Days Gone, tout juste retardé, fera certainement sa troisième apparition à l’E3, tandis que Dreams et Death Stranding sont en pleine bourre.

Les partenariats avec des éditeurs tiers comme Red Dead Redemption 2 vont vraisemblablement remplir le programme, sans oublier le PlayStation VR et problament un indie ou deux qui sortent du lot. Nous sommes à la veille d’une liste de 90 minutes de show et d’annonces. Mais ce lineup satisfera-t-il vraiment ? Est-ce que Sony peut encore surprendre à ce stade ?

Ghost of Tsushima pourrait bien être prêt pour l’heure de grande écoute, mais Sucker Punch a déjà eu son moment de gloire. Et il y a des projets plus petits comme MediEvil Remastered dans les tuyaux, mais ce n’est pas ce qui va faire sauter le gamer de son siège.

On n’oublie pas Japan Studio, il se peut que le studio ait de nouveaux projets en cours après avoir sorti Gravity Rush 2 et The Last Guardian il y a plus de 12 mois. Les spéculations suggèrent qu’il pourrait collaborer avec From Software sur un probable Bloodborne 2, mais ce n’est à cette heure qu’une rumeur.

Il y a des jeux tiers qui sont susceptibles d’apparaître sur la scène de Sony : Devil May Cry 5 ne sera probablement pas une exclusivité, mais vous pouvez vous attendre à ce que le détenteur de la plateforme le couvre comme il l’a fait avec Monster Hunter : World. Et il est logique que la trilogie de remaster spéculée de Spyro se lance d’abord sur la PS4 étant donné l’association historique du personnage avec la marque.

Sony peut-elle vraiment surprendre cette année ? Pour qu’elle le fasse, il faut qu’il y ait quelque chose de plus que ce que nous avons décrit dans cet article. Est-ce réaliste ? Car même si nous espérons avoir tort, on vous dira plutôt non.

Le géant japonais paie le prix des révélations précoces des années passées, et bien qu’il soit difficile de se plaindre de la programmation potentielle qu’il pourra composer pour l’E3 2018, nous devrions peut-être calibrer nos attentes en conséquence à l’avance. Les vraies surprises semblent être minces sur le papier.

Source Push Square
2 commentaires
  1. Avatar
    AlainB dit

    Peut-être une version pro-slim ? Ou une nouvelle portable 😛

  2. Azzedine.M dit

    Rhaa je rêve d’une nouvelle portable, avec une meilleur jouabilité avec la PS4 !


Connectez-vous pour laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.